Blog / Posts

Comment automatiser ses tableaux de flux de trésorerie en quelques clics ?

Le bilan et la liasse sont clos ? Que vous soyez DAF externe ou expert-comptable, vous savez combien le temps passé à produire les chiffres consomme encore de l'énergie, malgré la dématérialisation. C’est pourtant essentiel de rester mobilisé, car le travail d’accompagnement de l’entreprise commence réellement ! Nous vous proposons une solution pour automatiser chaque tableau de flux de trésorerie afin d’industrialiser vos reportings financiers sur ce point. Vous disposez aussi de visuels professionnels et attrayants pour illustrer vos tableaux.
Tableaux

1 - Tableau des flux de trésorerie : de quoi parle-t-on exactement ?

Le tableau des flux de trésorerie reste encore sous-utilisé dans de nombreuses entreprises. C’est pourtant un document financier qui complète parfaitement les analyses du bilan et du compte de résultat.

1.1 - Tableau de flux de trésorerie ou TFT : définition

Ce tableau récapitule tous les postes qui expliquent la variation de la trésorerie entre deux dates, généralement le début et la fin d‘un exercice comptable. C’est donc une manière dynamique de lire comment les flux de trésorerie d’une période, encaissements et décaissements, s’articulent et font évoluer le solde de liquidités. Ainsi, le flux net de trésorerie ressort positif ou négatif selon les entreprises. Il mérite d’être disséqué pour bien en comprendre la raison. Le tableau des flux de trésorerie se présente sous une forme normée, même si deux méthodes existent comme nous allons le détailler ci-après.
TFT
Graphe

1.2 - Utilité pratique du TFT et interprétation de la variation de trésorerie

Le bilan donne la photo du patrimoine et de l’endettement à un instant T. Le compte de résultat correspond, lui, à la compilation de toutes les opérations hors taxes engagées au cours de l’exercice, quelle que soit la date d’encaissement ou de décaissement. Le tableau de flux de trésorerie complète les états financiers en analysant la fluctuation des liquidités et la provenance des évolutions constatées.

Le TFT décompose la variation entre les données d’exploitation, d’investissement et de financement et facilite la lecture et l’analyse du cash flow. L’expert-comptable ou le DAF externalisé peut ainsi évaluer l’efficacité de la stratégie de son client et la pertinence de ses choix. Il peut aussi souligner les points à corriger ou à améliorer.

2 - Les trois composantes d’un tableau de flux de trésorerie

Un tableau de flux de trésorerie comporte trois parties principales. Ce mode de présentation permet de dissocier les évolutions du cash qui proviennent de l’opérationnel (les activités), des investissements et des aspects du financement.

2.1 - Les flux de trésorerie d’exploitation ou relatifs à l‘activité

La première partie du TFT correspond aux entrées et sorties d’argent relatives à l’activité, donc l’exploitation. En bas de ce tableau, vous obtenez alors le flux de trésorerie opérationnel. Voici les deux méthodes pour y parvenir.

Méthode directe à partir des encaissements et décaissements de l'entreprise

Cette méthode exploite directement les flux financiers issus des comptes bancaires : les encaissements et les décaissements. Avec ce mode de calcul, vous pouvez partir des informations bancaires ou des journaux de banque en comptabilité. Divers logiciels de gestion de trésorerie facilitent cette démarche. Vous évitez ainsi de devoir travailler les flux sur un tableau Excel.

Méthode indirecte : à partir de l’excédent brut d’exploitation (EBE) ou de l’EBITDA

Cette manière de procéder repose sur les données du compte de résultat auxquelles vous ajoutez la variation du besoin en fonds de roulement (BFR). En effet, l’EBE comme l’EBITDA ne prennent pas en compte les décalages de trésorerie entre la date d’enregistrement des factures et leur règlement effectif.

Là encore, plusieurs méthodes existent pour déterminer les données d’exploitation. Vous pouvez partir du résultat d’exploitation, de l’excédent brut d’exploitation ou de l’EBITDA. Dans tous les cas, vous neutralisez les écritures comptables qui correspondent à des données calculées, soit non monétaires (exemple : les amortissements).

Prenez également en compte les montants du résultat exceptionnel (hors provisions et amortissements) ainsi que l’impôt société, afin de reboucler sur l’ensemble des flux financiers.
Tréso

2.2 - Les flux de trésorerie d’investissement

Cette seconde partie du tableau de trésorerie recense les flux relatifs aux immobilisations brutes. Si vous partez des variations nettes des actifs au bilan, vous devez donc annuler la part due aux amortissements et provisions. Vous pouvez aussi utiliser les données du tableau de financement. En effet, il comporte le montant des acquisitions et des cessions d’immobilisations.

L’addition du flux de trésorerie opérationnel et de ce flux lié à l’investissement net correspond au flux de trésorerie disponible (FTD).

2.3 - Les flux de trésorerie de financement

La dernière partie d’un tableau TFT présente les différents postes de variation de trésorerie liés au financement, qu’il soit interne à l’entreprise ou externe. Voici les lignes à prévoir dans votre présentation du FTF (flux de trésorerie de financement) :

  • résultat financier de l’exercice hors provisions (comptes 66 et 76) ;

  • augmentation ou réduction du capital social de l’entreprise ;

  • dividendes versés sur la période ;

  • variation des comptes courants d’associés ;

  • variation des emprunts et dettes financières à court, moyen ou long terme (comptes 16).

3 - Pourquoi automatiser les tableaux de flux de trésorerie pour ses clients ?

Bien sûr, vous pouvez monter des maquettes des flux de trésorerie sur tableur, avec Excel par exemple. Toutefois, c’est une méthode qui ne vous permet pas d’industrialiser simplement le processus pour plusieurs entreprises. N’oubliez pas les opérations nécessaires pour mettre à jour les données périodiquement. Une réelle automatisation apporte plus de confort et de sérénité, le tout dans un temps réduit.

3.1 - Les flux de trésorerie reposent toujours sur des données financières issues de la comptabilité

Toutes les informations à inclure dans un tableau des flux de trésorerie proviennent de la comptabilité, donc du fichier des écritures comptables (FEC). Aussi, le plus efficace consiste à automatiser l’exploitation des données pour éviter de multiples saisies par exemple sur Excel. En tant que professionnels du chiffre, le DAF externalisé comme l’expert-comptable occupent la place idéale pour cette automatisation : la source d’information est à leur disposition immédiate.
Graphique
Graphe

3.2 - Élaborer les TFT pour tous ses clients prend du temps sans outil

Votre logiciel de production comptable n’automatise pas la présentation des cash flows ? Dans ce cas, préparer les tableaux de flux de trésorerie risque vite de rebuter vos collaborateurs, à la clôture comme pour une situation mensuelle. Construire le rapport et mettre à jour les données pour chaque entreprise demande du temps.

Avec une méthode manuelle, vous devez en outre procéder à des vérifications. Si à la fin, la variation de trésorerie obtenue ne correspond pas à celle qui figure au bilan, vous multipliez les contrôles afin d’identifier par exemple les omissions. Ce sont autant d’heures perdues et qui réduisent votre capacité à exploiter l’information pour un pilotage financier optimal.

3.3 - Automatiser le tableau de flux de trésorerie : plusieurs avantages à la clé

Le bon plan, c’est donc le TFT automatisé ! Vous limitez les opérations de calcul ou de saisie manuelle, soit des dépenses d’énergie inutiles. Ainsi, vous disposez des chiffres très vite.

Dégager du temps pour l’analyse financière et la gestion du cash

En tant qu’expert de la finance d’entreprise, votre temps s’avère plus utile pour de l’analyse et du conseil que pour l’établissement de tableaux Excel. Les échéances se suivent et l’emploi du temps semble rarement extensible. En outre, pour ménager vos collaborateurs et leur permettre de travailler vite et dans la sérénité, rien de mieux que l'automatisation des reportings financiers ! C’est aussi un facteur qui contribue à attirer les talents en cabinet comptable et à limiter le turnover dans les équipes.

Des visuels et graphiques associés aux tableaux de chiffres

Adopter l’automatisation pour vos tableaux de flux de trésorerie, c’est aussi accéder à de chouettes présentations graphiques. La comptabilité reste une matière souvent aride. Pensez à la qualité visuelle de vos reportings, tant sur le plan financier que pour les activités opérationnelles. La puissance de la datavisualisation proposée par les outils d’automatisation n’est plus à démontrer.

Faites un essai avec quelques clients en choisissant dans les différents types de graphiques possibles. Vous constaterez un intérêt croissant pour les chiffres et la gestion dynamique du cash de leur entreprise.
Flux trésorerie

4 - Créer et actualiser chaque tableau TFT avec Finthesis

Alors, comment accéder à l’automatisation des reportings pour les flux de trésorerie ? Chez Finthesis, nous vous proposons ces fonctionnalités natives sur notre plateforme de business intelligence.

4.1 - Finthesis, une plateforme de business intelligence spécialisée pour les métiers de la finance

Finthesis est un outil BI conçu pour des financiers et par des experts-comptables diplômés qui ont vécu la réalité du terrain. La plateforme de Finthesis comporte de nombreuses fonctionnalités autour de la gestion financière, avec de l'optimisation, des connexions par API et de l’intelligence artificielle. Nous abordons tous les axes de l’analyse et du pilotage, afin d’aider les professionnels à développer leurs missions de conseil.

Voici quelques fonctionnalités présentes dans notre outil SaaS :

  • états de synthèse dynamiques, dont le bilan, le compte de résultat et le tableau des flux de trésorerie (TFT) ;

  • rapports intelligents avec l’usage de l’automatisation et de l’intelligence artificielle ;

  • données consolidées de plusieurs entreprises ;

  • comparatif sectoriel ;

  • prévisions d’exploitation, de trésorerie et business plan complet ;

  • tableau de bord social.

4.2 - Exemple de tableau de flux synthétique

Tous nos tableaux s’exportent au format image par un simple clic. Vous pouvez aussi les copier dans le presse-papier afin de les insérer dans un rapport. Voici la synthèse du TFT que vous obtenez en quelques clics dans Finthesis :
Tréso
Nous vous proposons ainsi une approche des flux de trésorerie en partant de l’EBITDA. C’est donc la méthode indirecte.

4.3 - Des tableaux de flux de trésorerie dépliables

Chez Finthesis, chaque rapport en ligne vous autorise à entrer dans le détail des postes affichés dans le tableau. Il suffit de cliquer directement sur le poste souhaité pour obtenir un niveau d’informations plus fin. Cette méthode de présentation en entonnoir facilite l’analyse pour les collaborateurs et vous assure une traçabilité immédiate de toutes les données du reporting.
Voici comment se présente le tableau de flux de trésorerie précédent, une fois la partie du FT opérationnel dépliée :
FT déplié
En cliquant sur cette ligne dans le tableau des flux de trésorerie, vous obtenez :
Tableau

4.4 - Des graphiques de variation de trésorerie automatiquement mis à jour pour chaque TFT

Nous vous offrons sur la plateforme Finthesis des visuels reliés au tableau de flux de trésorerie. Vous n’avez aucune action à réaliser pour obtenir ces graphiques. Il vous reste à les inclure dans vos présentations en un clic. Vous pouvez aussi donner l’accès à Finthesis en lecture aux dirigeants des entreprises.

Graphique d’évolution de la trésorerie

Grâce à la technique de la datavisualisation, ce type de graphique décompose l'évolution de la trésorerie dans le temps :

  • flux de trésorerie d’exploitation dégagé par l’activité (EBITDA et variation du BFR) ;

  • flux relatif aux investissements (acquisitions d’immobilisations nettes de cessions) ;

  • flux de trésorerie lié au financement de l’entreprise (capitaux propres et dettes financières).

Reprenons l’exemple chiffré du premier tableau TFT. Voici le graphique associé proposé :
Graphe

Graphique qui détaille la composition des flux de trésorerie sur plusieurs années

Cette présentation visuelle compare l’évolution du TFT de l’entreprise sur plusieurs périodes. Les dirigeants perçoivent en un clin d’œil l’effet de leurs choix de gestion financière sur la marche de l’activité (flux de trésorerie opérationnel), qu’il s’agisse des investissements ou des financements.
Graphe bridge

Bridge de trésorerie

Les graphiques sous forme de bridge ou de cascade aident à analyser le passage d’une donnée A à une donnée B. Pour le flux de trésorerie, le graphe montre les différents paramètres qui consomment ou génèrent du cash dans l’entreprise.

Toujours avec l’exemple précédent, la datavisualisation facilite la compréhension de la variation de liquidités sur la période. En un clin d'œil, le dirigeant perçoit pourquoi, malgré un EBITDA plutôt important au niveau de l’activité, la trésorerie de l’entreprise a légèrement baissé en passant de 1 789 K€ à 1 694 K€. Le niveau d’investissement s’avère assez important, et cela plutôt par de l’autofinancement, sans recours à un prêt long terme.
Cascade

Les flux de trésorerie automatisés : un levier pour accroître la valeur ajoutée de vos missions

Plus vous parvenez à automatiser vos rapports financiers de façon professionnelle, plus vous avez la capacité et le temps pour développer vos missions de conseil. Vous vous positionnez alors en réel business partner des dirigeants d’entreprise. Vous exploitez mieux la data dont vous disposez au niveau de la production de données financières. Finthesis vous apporte cette technologie et ces automatismes pour vous démarquer de la concurrence. Nous vous offrons un essai gratuit de la plateforme pendant 30 jours, le temps de découvrir par vous-même la puissance de la BI pour la finance !

Vos analyses en quelques secondes !

Essai gratuit de 30 jours.

Lancer l'essai
plateforme Finthesis

Ces articles devraient vous intéresser

Comment construire un tableau de bord comptable percutant ?

Comment construire un tableau de bord comptable percutant ?16 mars 2023Lire l'article

Comment construire un tableau de bord comptable percutant ?

Comment rendre dynamique la présentation des états financiers ?

Comment fournir une information synthétique, visuelle et dynamique ?10 mars 2022Lire l'article

Comment rendre dynamique la présentation des états financiers ?

Comment faire une analyse sectorielle et dans quel but ?

Voici pourquoi une analyse sectorielle présente un réel intérêt dans le cadre d’une réflexion stratégique et comment s’organiser pour la réaliser.06 novembre 2023Lire l'article

Comment faire une analyse sectorielle et dans quel but ?