Blog / Posts

8 types de graphiques différents pour dynamiser vos tableaux de bord

Faire parler les chiffres, c’est bien le métier de l’expert-comptable ou du DAF externalisé. Pour autant, l’analyse du spécialiste ne suffit pas. Ces professionnels doivent aussi parvenir à passer les messages correctement aux dirigeants d’entreprises. La communication repose notamment sur de bons visuels. À chaque situation, il convient alors de trouver le diagramme, la courbe, la jauge, etc. bref, le graphique le plus adapté.

La technique de la datavisualisation facilite justement cette approche et cette optimisation des supports de communication financière. Vous aimeriez améliorer vos présentations ? Envie de remplacer les traditionnels graphiques à barres ou à bâtons, empilés ou pas ? Nous vous avons sélectionné 8 différents types de graphiques qui illumineront vos tableaux de bord.
Tableaux de bord

1 - Un type de diagramme en histogramme : la pyramide des âges

Vous utilisez probablement différents types de graphiques à barres ou de diagrammes en bâtons afin de comparer les valeurs de plusieurs variables. L’histogramme est, lui, une forme de graphique pertinent pour des données statistiques, mais pour une seule variable. Il présente donc la répartition ou distribution des valeurs sous forme de bâtons.

Appliqué à l’analyse d’une population, cet histogramme devient une pyramide des âges. Ce type de graphique donne une vision synthétique des effectifs. Il prend une forme particulière, avec des barres souvent en toupie.

🛠️Pour un tableau de bord social, Finthesis vous propose en automatique une visualisation graphique de ce type. Elle affiche la répartition des effectifs avec une ligne par tranche d’âge :
Pyramide des âges

2 - Les différents types de graphiques en bulles ou à nuages de points

Parmi les choix de graphiques ou de diagrammes qui s’offrent à vous pour illustrer vos propos et analyses financières, pensez aux nuages de points. Ce type de visuel reste proche d’un graphique en courbes pour lequel vous masquez les lignes entre les différentes données présentées sur l’axe.

Nous avons rangé dans cette catégorie les graphiques en bulles, bien qu’ils comportent une particularité majeure. Contrairement à la présentation de données en nuage, le graphique avec des bulles ajoute une troisième variable qui va impacter la taille de la bulle en fonction des valeurs.

Par exemple, voici comment répartir le chiffre d’affaires de l’entreprise en pourcentage du taux de marge par région française :

  • axe des abscisses : le % de marge commerciale ;

  • axe des ordonnées : le montant des ventes en euros ;

  • la région est représentée par une bulle, dont la taille varie en fonction du nombre de points de vente.

Graphe bulles

3 - Les graphiques combinés : une information enrichie de vos données et un gain de place sur la page

Ce mode de présentation vous permet d’afficher sur le même graphique des barres et des courbes par exemple. Vous présentez donc sur un seul graphe deux informations simultanées. Grâce à l’ajout d’un second axe d’ordonnées, il devient possible de différencier les deux variables sur le plan visuel. C’est intéressant pour maximiser la quantité de données affichées sur le tableau de bord.

🛠️Voici un exemple de graphique combiné proposé par la plateforme Finthesis. Vous pouvez analyser en un coup d’un seul, l’évolution temporelle du chiffre d’affaires (en barres) et de l’EBITDA (en courbe).
Graphe Finthesis
🛠️ Vous recherchez une datavisualisation nouvelle pour l’analyse financière du bilan ? Nous vous suggérons d’insérer dans vos reportings comptables un visuel du type graphique combiné. Cette fois, les barres empilées et la courbe utilisent le même axe des ordonnées.
Barres empilées

4 - Le graphique en secteurs (camembert) ou en anneaux (donut)

Ce type de graphique ne convient pas à tous les cas de figure. Vos données à visualiser comportent des montants négatifs ? Alors, vous ne pouvez pas les répartir en secteurs ou en anneaux. Vous devez opter pour un diagramme sous forme de barres, de courbes ou de points, avec la possibilité de valeurs négatives sur l’axe des ordonnées par exemple.

Ce type de graphique circulaire sert à analyser une seule variable. Il se présente soit :

  • Sous une forme pleine appelée parfois camembert. Chaque part du fromage de couleur différente correspond à un pourcentage du total de la donnée mesurée.

  • Sous la forme d’un anneau ou donut, soit un graphique à secteurs dont le centre est vide. Il fonctionne de la même manière que le camembert.

L’aspect visuel de ces différents types de graphiques fait leur force. C’est un choix idéal pour montrer la répartition d’une variable en pourcentage du total. Finthesis vous le propose en standard sur sa plateforme.

🛠️ Exemple de graphique donut pour les postes du bilan passif d’une entreprise :
Camembert

5 - Le graphique toile d’araignée ou radar pour l’analyse simultanée de données différentes

Vous rencontrez cette catégorie de graphiques sous plusieurs appellations. Toile d’araignée, diagramme de Kiviat, en radar ou en étoile, c’est un format bien pratique pour de l’analyse multidirectionnelle. Contrairement aux graphiques traditionnels à deux axes (abscisses et ordonnées), voire trois, ce diagramme peut comporter jusqu’à 8 axes. Ce sont autant de données différentes à afficher dans chaque secteur de la toile d’araignée.

Ce type de graphique, créé par un statisticien en 1877, présente une réelle utilité pour schématiser des données qualitatives de natures différentes. C’est un format qui se rencontre dans les ressources humaines. Il sert notamment à synthétiser des enquêtes de satisfaction ou des profils de candidats à l’issue de tests. Vous le retrouvez aussi dans des guides comparatifs de produits.
Araignée

6 - La jauge, un graphique qui indique la progression d’une valeur par rapport à un objectif

Pensez à la jauge pour apporter de la pertinence à des visuels qui servent à mesurer l’atteinte (ou pas) d’objectifs. Vous pouvez l’utiliser pour rapprocher les données de l’exercice de celles de (N-1). Il en va de même pour le suivi du budget.
Certes, un graphique en barres permet aussi de comparer une donnée comptable réelle au montant prévu au budget.

Toutefois, la jauge constitue une variante graphique moins courante pour un tableau de bord comptable efficace. Parfois appelés graphiques à cadran, voire à indicateur de vitesse, avec ses aiguilles, ces graphes, à plusieurs couleurs souvent, plaisent au lecteur. C’est un KPI très visuel pour lequel un simple coup d'œil suffit à apprécier une situation ou une tendance.
Jauge

7- Une présentation graphique de vos données avec des aires 3D ou empilées

Vous souhaitez varier les graphiques par rapport aux traditionnels diagrammes en barres ou à bâtons ? Les aires empilées correspondent à des courbes dont l’amplitude se voit mieux par le remplissage couleur de chaque aire ou surface.

Pour un impact encore meilleur, adoptez une présentation en 3D de ces graphiques en aires. Ce type de graphe comporte trois axes, le 3e servant à la profondeur 3D du visuel.

Par exemple, vous pouvez présenter la décomposition du chiffre d'affaires par période et par client ou famille de clients. Ce visuel montre aisément la contribution des différents éléments, ici les clients, au total de l’activité, ainsi que sa fluctuation d’une période à l’autre.
Aires empilées

8 - La présentation waterfall ou cascade, utile pour une analyse d’écart visuelle

Nous avons gardé un de nos graphiques préférés pour la fin : le bridge, appelé aussi graphique cascade ou waterfall. Le but de ce graphique est d’expliquer par plusieurs briques ou catégories de données, le passage d’un montant A à un montant B. La première et la dernière barre représentent les valeurs (A) et (B).

Entre ces deux données, chaque bâton ou barre de la cascade (ou du bridge) correspond à la valeur positive ou négative pour passer de (A) à (B). Désormais disponible sur Excel, sa conception peut sembler complexe. Si vous utilisez la plateforme Finthesis, nul besoin de savoir créer vous-même ce type de présentation. Nous le proposons en standard pour de nombreux usages.

Voici quelques exemples ou modèles de bridges qui facilitent la lecture des données chiffrées pour tout interlocuteur.

🛠️ Table de passage du chiffre d’affaires (A) vers le résultat net (B) :
Bridge
🛠️ Graphique cascade avec calcul de l’EBITDA de 2021 (A) versus l’EBITDA de 2022 (B) :
Cascade
Ces catégories de présentation magnifient vos reportings et enchantent vos clients, à la clôture et toute l’année. La datavisualisation constitue un outil puissant de communication, surtout pour intéresser des dirigeants de PME à leurs chiffres. Procurez également à vos collaborateurs un outil comme Finthesis pour concevoir des visuels pertinents, de qualité et professionnels. C’est l’assurance de réaliser en quelques clics tous les reportings des clients et de les mettre à jour automatiquement. Voilà les enjeux que nous visons : automatisation et simplicité des modèles, sans formation intensive. Chez Finthesis, les formats de graphiques disponibles pour chaque tableau de bord sont natifs. Nous vous proposons d’approfondir le sujet en consultant les fonctionnalités de notre outil de datavisualisation.

Ces articles devraient vous intéresser

Comment évaluer au mieux la trésorerie prévisionnelle ?

Expert-comptable ou DAF à temps partagé, découvrez les différentes méthodes et outils pour estimer la trésorerie prévisionnelle de vos clients.09 octobre 2023Lire l'article

Comment évaluer au mieux la trésorerie prévisionnelle ?

Comment rendre dynamique la présentation des états financiers ?

Comment fournir une information synthétique, visuelle et dynamique ?10 mars 2022Lire l'article

Comment rendre dynamique la présentation des états financiers ?

Construisez facilement un bilan financier

Les avantages du bilan financier08 septembre 2022Lire l'article

Construisez facilement un bilan financier