Blog / Posts

Les 5 avantages d’une automatisation de vos reportings financiers

L’automatisation est entrée dans les métiers de la finance d’entreprise, tant dans les cabinets d’expertise comptable que chez les DAF. Le processus présente de l’intérêt bien au-delà de l’établissement des comptes. 

Nous vous proposons de découvrir les 5 atouts majeurs qu’apporte l’automatisation du reporting financier grâce à un outil de Business Intelligence. Gain de temps, fiabilité, confort de travail, nouvelles missions à la clé, prise en main simple et opportunité de se démarquer de la concurrence, voilà autant d’éléments qui laissent rarement indifférents.
automation

1 - Reporting financier automatisé : un gain de temps réel

Évaluer la performance financière d’une entreprise demande du temps. C’est d’autant plus compliqué si vous consacrez l’essentiel de votre énergie à bâtir le tableau de bord comptable ou de gestion ainsi qu’à le contrôler.

1.1 - Pas de perte de temps à concevoir le format du tableau de bord

En utilisant un outil de Business Intelligence, l’expert-comptable comme le DAF réduit drastiquement le temps consacré à la réflexion et à la mise en place des tableaux de reporting. Ces solutions décisionnelles proposent nativement des modèles de restitution des données ainsi qu’une personnalisation accessible en quelques clics. Par comparaison, en passant par un tableur Excel ou via une Google Sheet, vous devrez construire vos analyses vous-mêmes en partant de zéro.
forecast

1.2 - Aucune manipulation des données pour l’extraction et l’actualisation

Les collaborateurs gagnent aussi du temps pour actualiser les données à chaque mise à jour périodique du reporting financier. L’extraction de la data est automatique, surtout si vous utilisez un outil BI qui se connecte par API au logiciel comptable du cabinet. Dans ce cas, une fois l’interface réalisée, le changement de la période souhaitée suffit pour l’import des données nouvelles. En outre, ces logiciels de Business Intelligence structurent l’information financière dès leur intégration dans l’outil.

1.3 - Pas de calcul manuel des indicateurs de gestion

L’automatisation du reporting financier présente aussi l’avantage de supprimer le temps consacré au calcul des KPI, ratios ou soldes intermédiaires de gestion. Les outils spécialisés en finance comportent nativement la plupart des indicateurs clés classiques. Avec Finthesis, vous pouvez créer d’autres KPI dans un projet modèle utilisable par exemple pour tous les clients du même secteur d’activité. Le gain de temps est réel au quotidien.

2 - Automatisation des tableaux de bord : moins de tâches chronophages à faible valeur ajoutée

Ce gain de temps apporté par les outils de Business Intelligence correspond aussi à la suppression de travaux redondants et chronophages. En outre, ces anciennes tâches manuelles présentent souvent une faible valeur ajoutée

Le fait d'automatiser ces tâches constitue un autre avantage pour l’organisation des missions, une meilleure utilisation des compétences ainsi que sur le plan du management des collaborateurs.
gain temps

2.1 - Le reporting financier automatisé, un confort pour l’équipe finance

En soulageant les collaborateurs du cabinet ou le service finance en entreprise, vous améliorez leurs conditions de travail et leur sérénité. Ils peuvent exploiter ce temps économisé de façon plus utile. Ils retrouvent aussi de l’intérêt dans leurs missions relatives au reporting financier.

2.2 - Une opportunité de revaloriser le métier de l’expert-comptable

Cette automatisation du reporting financier conduit à déployer une nouvelle stratégie pour le cabinet. L’analyse économique et de gestion peut enfin se développer. Plutôt que de passer tout le temps disponible à créer et à actualiser le tableau de bord comptable, le collaborateur exploite vraiment les données des entreprises dont il a la charge.

Il peut ainsi mieux conseiller son client sur la base d’informations à jour, fiables et éclairées. Il peut l’alerter sur des dérives par rapport aux objectifs financiers. C’est donc un levier pour proposer de nouveaux services, par exemple en analyse financière.

3 - Automatisation grâce à la BI : un reporting fiabilisé

Ce troisième avantage immédiat d’un reporting financier automatisé est essentiel. La fiabilité des informations qui servent à analyser la performance d’une entreprise constitue un point majeur. C’est d’autant plus vrai pour des professionnels comme les experts-comptables ou les DAF.

3.1 - Simplicité d’extraction et de structuration des données multisources

Par définition, les outils de business intelligence savent parfaitement gérer la phase de collecte et de structuration des données. Ils permettent de croiser diverses sources d’information pour établir des tableaux de bord avec des indicateurs financiers enrichis.

Ces logiciels décisionnels offrent aussi la possibilité de modifier simplement l’affectation des comptes comptables par catégorie pour adapter le reporting aux souhaits des clients. Tous ces processus sont natifs dans ce type d’outil BI par comparaison à un tableau de bord financier construit sur Excel par exemple.
Reporting
kpi

3.2 - Des indicateurs paramétrés une fois pour toutes avec une traçabilité totale

Dès lors que vous utilisez la Business Intelligence pour votre reporting financier, le calcul de chaque indicateur se trace dans l’application. Ainsi, vous pouvez zoomer sur les données qui entrent dans le calcul d’un ratio ou dans un poste du tableau. 

En un clic, vous accédez au détail d’un compte par exemple, sans avoir à consulter le logiciel de comptabilité. D’autre part, le KPI se détermine une fois pour toutes sans risque de supprimer une formule ou une information dans une cellule.

3.3 - Moins d’erreurs grâce à l’automatisme et donc moins de contrôle

Par définition, un outil BI est une application informatique. Ce service, souvent en mode SaaS, est conçu pour réduire, voire éviter le travail de contrôle de ses utilisateurs. Par opposition à ces systèmes sécurisés, l’usage d’un tableur pour bâtir et rafraîchir un reporting financier exige bien plus de vérifications.
Automatisation

4 - Outils BI : facilité de prise en main par les utilisateurs

Décider d’automatiser son reporting financier avec une solution de Business Intelligence, c’est bien. Si les collaborateurs exploitent effectivement l’outil régulièrement, c’est mieux ! Nous recommandons donc de veiller à opter pour un logiciel accessible, même sans usage intensif.

4.1 - Finthesis, une solution BI dédiée aux experts-comptables et DAF externalisés

Nous avons construit notre plateforme Finthesis afin que les métiers de la finance, en cabinet ou en entreprise, s’en servent vraiment. Diplômés nous-mêmes d’expertise comptable, nous avons connu en cabinet les failles des outils classiques du marché. Nous avons donc souhaité que notre plateforme permette d’automatiser le reporting financier de façon simple, voire intuitive.

4.2 - Aucune formation longue ni pratique intensive nécessaire

Avec Finthesis, la prise en main s’avère simple et rapide. Contrairement à certains outils comme Power BI, les équipes ne doivent pas suivre une formation complexe ou pratiquer tous les jours. C’est également une solution accessible pour les clients du cabinet, en fonction des droits d'accès octroyés pour leur entreprise.

4.3 - Vulgarisation aisée des outils d’automatisation du reporting financier

Grâce au fonctionnement de Finthesis, déployer notre solution BI en interne d’un cabinet ou dans le service financier d’une entreprise reste simple à réaliser. Chaque collaborateur peut aussi effectuer une petite formation de ses clients afin qu’ils puissent consulter leur propre reporting financier. C’est donc une plateforme BI qui facilite la collaboration.
reporting

5 - Finthesis, un logiciel de Business Intelligence qui permet de se démarquer

Enfin, automatiser les reportings financiers apporte aussi la faculté de pouvoir établir facilement des comparaisons, du benchmark donc, mais également de la consolidation. C’est un atout non négligeable qu’un expert-comptable peut mettre en avant auprès de ses clients. Il en va de même pour un DAF externalisé qui intervient dans un groupe multi-sociétés ou multi-établissements.

5.1 - Automatisation de la comparaison des données financières avec d’autres entreprises

Finthesis propose un service de comparatifs de sociétés. En quelques clics, l’expert-comptable ou le DAF peut importer les données financières d’entreprises qui présentent la même activité que son client, grâce à la connexion par API avec Pappers. En outre, le cabinet peut aussi segmenter son portefeuille client et créer des modèles de reportings par activité. Il peut alors comparer chaque entreprise à la moyenne des autres entités du même domaine. C’est un avantage concurrentiel de pouvoir proposer un tel service.

5.2 - Consolidation automatisée des données financières de plusieurs entreprises

Votre client dispose de plusieurs sociétés ? La consolidation des informations financières chaque mois sur Excel constitue un exercice délicat, source d’erreurs et chronophage. Nous avons prévu dans Finthesis une automatisation de ce processus. En quelques clics, vous obtenez les données cumulées des différentes entreprises. Vous pouvez également retraiter les comptes intercos des projets que vous souhaitez consolider.

Automatiser ses reportings financiers n’est plus une option grâce à la BI

À l’heure où l’automatisation envahit la plupart des métiers de la finance, le reporting financier bénéficie aussi de cette technologie. Les outils BI spécialisés pour les financiers apportent aujourd’hui une réelle plus-value au quotidien. Accessible en mode SaaS, avec un tarif d’abonnement ajusté au nombre de projets à gérer, Finthesis vous permet d'essayer sa plateforme gratuitement 👇

Vos analyses en quelques secondes !

Essai gratuit de 30 jours.

Lancer l'essai
plateforme Finthesis

Ces articles devraient vous intéresser

Comment évaluer au mieux la trésorerie prévisionnelle ?

Expert-comptable ou DAF à temps partagé, découvrez les différentes méthodes et outils pour estimer la trésorerie prévisionnelle de vos clients.09 octobre 2023Lire l'article

Comment évaluer au mieux la trésorerie prévisionnelle ?

Reporting comptable : définition, potentiel et outils

La définition du reporting comptable classique peut sembler restrictive. Découvrez sa réelle puissance en l’associant aux bons outils BI.28 décembre 2023Lire l'article

Reporting comptable : définition, potentiel et outils

Comment dissocier efficacement mission comptable et mission de conseil ?

Proposition de méthode10 mars 2022Lire l'article

Comment dissocier efficacement mission comptable et mission de conseil ?