La Business Intelligence au service de l'expert-comptable

Le terme de Business Intelligence (ou Intelligence économique en français) est de plus en plus employé pour décrire les nouvelles technologies de traitement et d'interprétation des données. Les solutions de Business Intelligence sont des outils qui doivent permettrent d'améliorer le pilotage de la performance dans l'objectif de prendre de meilleures décisions de gestion. Nous revenons dans cet article sur la notion de Business Intelligence et sur l'impact attendu de ces solutions dans le domaine de l'expertise comptable.
graphes

1 - Concrètement, la BI c'est quoi ?

D'abord, une rapide définition des termes que recouvre la Business Intelligence :

  • Prendre des informations (collecte)

  • Les agréger et les structurer (formatage)

  • En extraire un savoir (analyse)

  • Présenter les résultats de façon intelligible (visualisation) - on parle aussi de datavisualisation

2 - Pourquoi l'expert-comptable est-il concerné ?

L'expert-comptable peut particulièrement bénéficier des nombreux avantages que peuvent offrir les outils de Business Intelligence. De par sa pluri-disciplinarité, le volume de données à sa disposition, ainsi que la volonté de ses clients d'avoir plus d'information intelligible

  • Des gros volumes de données disponibles

  • Des compétences techniques qui permettent de les analyser et les comprendre

  • Des clients intéressés

  • Une nouvelle répartition des missions à venir (Factur-X, plus de missions de conseil)

outil de BI

3 - A quel moment utiliser des outils BI ?

Que ce soit au cours des missions classiques (tenue comptable notamment) ou pour proposer de nouvelles missions (reporting mensuel, budget flash, comparatif sectoriel, etc.) l'expert-comptable peut utiliser des outils de Business Intelligence afin de faire évoluer la nature de ses missions.

  • Lors des missions classiques

  • Pour proposer de nouvelles missions

4 - Dans les missions classiques

Les solutions de Business Intelligence peuvent d'abord être utilisées dans les missions traditionnelles de l'expert-comptable afin notamment de rendre les rendez-vous bilan plus interactifs et de présenter des informations visuelles et compréhensibles aux clients.

  • Présenter le bilan de façon plus visuelle

  • Donner accès aux analyses en temps réel

  • Répondre aux questions plus rapidement et mieux

5 - De nouvelles missions grâce à la BI

Un éventail de nouvelles missions peut être proposé au client à partir d'un seul outil de Business Intelligence, qui va permettre de produire des analyses de différentes natures à partir d'une même source de données.

Découvrez à ce sujet, notre article sur la BI au service des communications financières.
méthode complète pour implémenter la BI en cabinet comptable

6 - Mais ça, c'est la partie visible de l'iceberg

L'apport des solutions BI est bien plus large que la simple évolution de la nature des missions proposées par l'expert-comptable...

7 - D'autres avantages moins immédiats

Les autres avantages résident notamment dans l'amélioration de la productivité ainsi que dans l'attractivité que ces outils incarnent pour les collaborateurs et les clients.

  • Efficacité opérationnelle : gains de temps

  • Formation et attractivité pour les collaborateurs : des outils plus pédagogiques

  • Marketing : Aspect innovant et digital

8 - Testez et faites tester !

Et les périodes d'essai existent justement pour cette raison !

  • Quasiment tous les outils aujourd'hui proposent des périodes d'essai

  • Demandez à vos clients et à vos collaborateurs ce qu'ils en pensent avant de vous engager

Testez l'outil 30 jours !

plateforme Finthesis

9 - Vers 3 grands types d'outils dans les cabinets

Les cabinets semblent se diriger vers une structuration de leurs outils en 3 grandes catégories :

  • Outils de production comptable

  • Outils OCR (Reconnaissance Optique)

  • Outils d'intelligence économique (BI)

Afin de rester compétitif dans sa proposition de missions, il paraît donc judicieux pour l'expert-comptable de tester les différentes solutions disponibles sur le marché afin de trouver l'outil BI qui sera le plus adapté aux problématiques qu'il rencontre et aux critères de sélection qui sont les plus importants à ses yeux.

Pour conclure : Choisir son outil de BI en tant qu'expert-comptable

Vous l'aurez compris, l'outil de Business Intelligence sera l'indispensable de votre cabinet d'expertise comptable. Il faut donc veiller à faire le bon choix d'outil, ce qui n'est pas simple. Découvrez quelques critères qui vous permettront de trier les différents éditeurs. 

Critère 1 : Le mode de stockage

Vous avez 2 possibilités lorsque l'on parle de stockage de données : 

  • Le mode SaaS ou cloud : Le stockage cloud est le fait d'héberger vos données sur des serveurs distants appartenant à votre éditeur de logiciel cloud. Votre plateforme de BI est accessible via internet ce qui permet le travail à distance à l'ère où le télétravail est très apprécié par les collaborateurs des cabinets comptables. 

  • Le On-Premise : Dans le cas de ce type de stockage, les données et votre outil BI est directement hébergé localement sur les serveurs et le matériel de votre cabinet d'expertise comptable. Les données ne sont accessibles qu via votre réseau interne (dans le cas du travail à distance, cela nécessite une machine virtuelle) et cela représente un investissement inital conséquent.


Pour un cabinet d'expertise comptable, nous conseillons plutôt la solution SaaS, moins couteuse, plus accessible et plus connectée à d'autres outils. 

Critère 2 : Spécialiste vs généraliste

L'écosystème des outils de Business Intelligence est conséquent. Il est donc facile de se perdre entre les différentes solutions qui existent et qui ne sont pas toutes adaptées pour la finance. 

Il ne faut pas oublier que la BI s'adresse à tous les pôles d'une entreprise : 

  • Commercial

  • Finance

  • RH

  • Production

  • ...


Certaines solutions seront effectivement adaptées aux cabinets comptables, car orientées finance, d'autres non, car spécialisées sur d'autres métiers. Entre ces 2 types de solutions, il existe les outils généralistes qui permettent une grande polyvalence mais qui sont : 

  • Compliquées à prendre en main

  • Du fait de la non-spécialisation, ne répondent pas à 100% à vos besoins

  • Souvent chères


 Les cabinets ont des besoins spécifiques qui vont encore fortement évoluer avec la mise en place de la Facture-X. Ils ont besoin d'éditeurs proches d'eux qui font évoluer leurs solutions en fonction des contraintes et défis auxquels ils font face.
Nous vous conseillons donc de choisir un outil de BI spécialisé pour la finance.

Critère 3 : Le prix

La BI est un investissement qui doit être profitable pour votre cabinet comme nous vous l'avons expliqué précédemment. 

Il doit permettre : 

  • Le gain de temps

  • Le développement des missions de conseil

  • L'amélioration de la satisfaction client 


Mais même si la BI apportera ces bienfaits à votre cabinet, il faut tout de même que l'investissement reste réaliste par rapport aux ressources du cabinet. Il faut donc penser à faire un Benchmark des différents outils ainsi que de leurs tarifs pour être certain d'avoir fait le bon choix.

Critère 4 : La connectivité

Un cabinet d'expertise comptable a une stack d'outils conséquente (Production, Paie, gestion interne, BI, CRM...) et pour être pleinement efficace, une interconnexion entre tous ces outils est nécessaire. 

L'outil de Business Intelligence n'échappe pas à la règle et se doit d'être connecté, à minima, avec l'outil de production comptable afin de remonter la Data automatiquement sans export manuel du FEC.

Critère 5 : L'alignement avec les besoins de vos clients

L'outil de Buisness Intelligence du cabinet d'expertise comptable est avant tout fait pour restituer les données financières du client. Il doit donc répondre aux besoins métiers de vos clients :

  • Quels sont les indicateurs qu'ils ont besoin de surveiller au quotidien ?

  • A quelle fréquence ?

  • Sous quel format ?

  • L'information doit être mise à disposition ou présentée par l'expert-comptable ?

  • Au delà des indicateurs financiers, quels sont les indicteurs de gestion à piloter ?



Répondre à ces questions permettra à votre cabinet de valider définitivement son choix d'outil de Business Intelligence.
 

Ces articles devraient vous intéresser