Les indicateurs financiers de performance du bilan à suivre

La performance financière est un élément essentiel pour évaluer la santé d'une entreprise.
Dans cet article, nous allons passer en revue les différents indicateurs financiers relatifs au bilan pour évaluer la performance d'une entreprise et les moyens de les suivre de manière efficace.
bilan

Les indicateurs financiers du bilan à suivre

Les indicateurs financiers du bilan sont basés sur les états financiers de l'entreprise. Voici une sélection des principaux indicateurs comptables liés au bilan :

Immobilisations

Les immobilisations correspondent aux biens et équipements que l'entreprise possède et qui sont destinés à être utilisés dans le cadre de son activité. Les indicateurs liés aux immobilisations sont essentiels pour évaluer la capacité de l'entreprise à générer des revenus à partir de ses actifs.

Dans le cadre du suivi des immobilisations, il est important de surveiller l'amortissement, les investissements et la maintenance des actifs. Un suivi régulier des immobilisations permet aux gestionnaires de s'assurer que les actifs sont utilisés de manière optimale, de planifier les investissements futurs et de déterminer si les actifs en place nécessitent des rénovations ou des remplacements.

En outre, cela permet également d'identifier les éventuelles inefficacités ou obsolescences, favorisant ainsi une meilleure allocation des ressources et une amélioration continue de la performance de l'entreprise.

Besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement (BFR) mesure la différence entre les ressources financières à court terme que l'entreprise possède et les besoins financiers qu'elle a pour faire fonctionner son activité. Il est important de suivre cet indicateur pour assurer une gestion optimale de la trésorerie de l'entreprise.


Le BFR est un indicateur clé pour évaluer la liquidité et la solvabilité d'une entreprise. Un BFR positif signifie que l'entreprise dispose de suffisamment de fonds pour couvrir ses besoins à court terme, tandis qu'un BFR négatif indique un manque de liquidités pouvant potentiellement mettre l'entreprise en difficulté. La surveillance et l'analyse du BFR permettent aux gestionnaires d'identifier les opportunités d'améliorer les processus opérationnels, de réduire les délais de paiement des clients et d'optimiser la gestion des stocks.

Il est également essentiel de comparer le BFR de l'entreprise à celui de ses concurrents et à la moyenne du secteur, afin de déterminer sa position relative sur le marché. Un BFR élevé par rapport à la moyenne du secteur peut indiquer un manque d'efficacité dans la gestion des ressources à court terme, tandis qu'un BFR faible peut être le signe d'une bonne maîtrise des coûts et des délais. En somme, le suivi régulier du BFR contribue à une meilleure gestion de la trésorerie et à une meilleure performance financière de l'entreprise.

Sur le thème du BFR, veuillez vous référer à notre article sur le sujet : Besoin de Fonds de roulement (BFR) : définition, analyse et calcul

Il est toutefois important de distinguer le besoin en fonds de roulement d'exploitation et le BFR hors exploitation, car ils reflètent des aspects différents de la gestion financière de l'entreprise.
bilan

BFR d’exploitation

Le BFR d'exploitation concerne les besoins financiers directement liés à l'activité principale de l'entreprise, tels que les créances clients, les dettes fournisseurs et les stocks. Ce BFR est un indicateur clé pour évaluer la gestion des flux de trésorerie liés aux opérations courantes et l'efficacité de la gestion du cycle d'exploitation. 

Un BFR d'exploitation optimisé permet de limiter les besoins de financement à court terme et d'améliorer la rentabilité de l'entreprise.

BFR hors exploitation

Le BFR hors exploitation, quant à lui, englobe les besoins financiers qui ne sont pas directement liés à l'activité principale de l'entreprise, tels que les dettes fiscales et sociales, les autres créances et dettes diverses. Le suivi du BFR hors exploitation est essentiel pour avoir une vision complète de la situation financière de l'entreprise et pour anticiper les éventuels problèmes de liquidité qui pourraient résulter d'une mauvaise gestion de ces éléments.

DSO, DIO, DPO

Les indicateurs DSO (Days Sales Outstanding ou Délai Moyen de Recouvrement des Créances), DIO (Days Inventory Outstanding ou Délai Moyen de Rotation des Stocks) et DPO (Days Payable Outstanding ou Délai Moyen de Paiement des Fournisseurs) sont des mesures clés pour évaluer l'efficacité opérationnelle d'une entreprise.

DSO

Le DSO mesure le nombre moyen de jours qu'il faut à l'entreprise pour collecter les paiements de ses clients. Un DSO faible indique une gestion efficace des créances clients et un cycle de trésorerie plus court.

La formule de calcul du DSO est la suivante : DSO = (Créances clients / Chiffre d'affaires) x 365 jours
dso

DIO

stock
Le DIO mesure le nombre moyen de jours qu'il faut à l'entreprise pour vendre ses stocks. Un DIO faible indique une rotation rapide des stocks et une gestion efficace de l'inventaire.

La formule de calcul du DIO est la suivante : DIO = (Stocks / Coût des ventes) x 365 jours

DPO

Le DPO mesure le nombre moyen de jours qu'il faut à l'entreprise pour régler ses dettes fournisseurs. Un DPO élevé permet à l'entreprise de conserver ses liquidités plus longtemps, ce qui peut être bénéfique pour sa trésorerie.

La formule de calcul du DPO est la suivante : DPO = (Dettes fournisseurs / Coût des ventes) x 365 jours

Ces trois indicateurs sont étroitement liés et leur suivi conjoint permet d'optimiser la gestion du cycle de trésorerie et d'améliorer la performance financière de l'entreprise.
dettes

Dettes sociales et fiscales

Les dettes sociales et fiscales représentent les montants dus par l'entreprise aux organismes sociaux et fiscaux, tels que les cotisations sociales, les impôts et les taxes. Ces dettes sont générées au cours de l'exercice de l'activité de l'entreprise et ont un impact direct sur sa trésorerie et sa situation financière. 

Il est crucial de suivre et gérer ces dettes avec soin pour éviter des problèmes de liquidité et des sanctions financières liées au non-paiement de ces obligations. La surveillance régulière des dettes sociales et fiscales permet aux dirigeants de prendre des décisions éclairées et de mettre en place des stratégies pour optimiser la gestion de ces dettes, en tenant compte des délais de paiement et des échéances légales.

Autres créances et dettes d'exploitation

Les autres créances et dettes d'exploitation du bilan englobent généralement divers types de créances et dettes qui ne sont pas directement liées aux clients, fournisseurs ou stocks. Leur suivi est tout de même important pour assurer une gestion efficace des flux de trésorerie et permettre à l'entreprise de maintenir une trésorerie saine.

En analysant ces indicateurs régulièrement, les dirigeants peuvent ajuster leurs stratégies opérationnelles pour mieux maîtriser les coûts et optimiser les revenus, contribuant ainsi à la rentabilité globale de l'entreprise.

Structure financière

La structure financière de l'entreprise correspond à la répartition des sources de financement utilisées pour financer son activité, telles que les fonds propres, les dettes à long terme et les dettes à court terme.

Le suivi de cet indicateur permet d'identifier les risques de solvabilité de l'entreprise et d'évaluer sa capacité à faire face à ses engagements financiers. Une structure financière équilibrée est nécessaire pour assurer la stabilité et la pérennité de l'entreprise, ainsi que pour attirer de nouveaux investisseurs et obtenir des financements à des conditions favorables.

Dettes financières

Les dettes financières englobent les emprunts et les crédits contractés par l'entreprise pour financer son activité, tels que les prêts bancaires, les crédits-bails et les obligations. Le suivi de cet indicateur permet d'assurer une gestion optimale de la dette de l'entreprise en surveillant les échéances de remboursement et en ajustant les conditions de financement si nécessaire.

Une maîtrise rigoureuse des dettes financières permet à l'entreprise de réduire ses coûts de financement, d'améliorer sa notation de crédit et de renforcer sa position sur le marché.

Gearing

Le Gearing est un indicateur qui mesure le niveau d'endettement d'une entreprise par rapport à ses fonds propres. La formule de calcul du Gearing est la suivante :

Gearing = (Dettes financières / Fonds propres) x 100

Cette formule permet d'exprimer le Gearing en pourcentage, montrant ainsi la proportion des dettes financières par rapport aux fonds propres de l'entreprise. Un Gearing élevé signifie que l'entreprise a recours à un niveau de dette important pour financer ses activités, ce qui peut indiquer un risque financier accru. Il est donc essentiel de surveiller cet indicateur pour évaluer la solvabilité de l'entreprise et sa capacité à rembourser ses dettes.

Capital social

Les apports en capitaux correspondent aux sommes investies dans l'entreprise par les actionnaires, les associés ou les investisseurs externes, sous forme d'actions ou de parts sociales. Le suivi de cet indicateur permet d'évaluer la capacité de l'entreprise à attirer des investisseurs et à générer de la confiance auprès de ses partenaires financiers.
capital
Un niveau élevé d'apports en capitaux témoigne de la solidité financière de l'entreprise et de sa capacité à financer sa croissance et à saisir de nouvelles opportunités de marché, contribuant ainsi à renforcer sa position concurrentielle et à assurer sa pérennité à long terme.

Comment suivre ces indicateurs financiers ?

Le suivi de ces indicateurs financiers du bilan peut être facilité grâce à l'utilisation d'outils de gestion comme les tableaux de bord financiers. Les tableaux de bord financiers fournissent une vue d'ensemble de l'état financier de l'entreprise en un seul endroit, permettant aux gestionnaires de prendre des décisions éclairées.

En utilisant la data visualisation, les KPI (Key Performance Indicators) financiers peuvent être facilement représentés graphiquement, ce qui permet de mieux comprendre les tendances financières de l'entreprise et d'identifier les domaines qui nécessitent une attention particulière.

Les logiciels de gestion financière automatisent également la collecte des données financières et la production de rapports financiers, ce qui permet de gagner du temps et de minimiser les erreurs humaines. Ces logiciels peuvent être personnalisés en fonction des besoins spécifiques de l'entreprise et de son secteur d'activité.

De plus, il est important d'établir des processus réguliers de suivi et d'analyse des indicateurs financiers, tels que des réunions périodiques entre les membres de l'équipe financière et les autres départements concernés. Ces réunions permettent de discuter des résultats financiers, d'identifier les domaines à améliorer et de définir des objectifs clairs pour l'avenir.

Enfin, la formation continue des employés et des dirigeants en matière de gestion financière est essentielle pour s'assurer qu'ils sont capables de comprendre et d'interpréter les indicateurs financiers et de prendre des décisions éclairées en conséquence.

En adoptant une approche proactive et en utilisant les outils et les ressources appropriés pour suivre les indicateurs financiers du bilan, les entreprises peuvent mieux anticiper les défis, optimiser leurs ressources et assurer une performance financière solide et durable.

L'importance de la gestion des risques financiers

Outre le suivi des indicateurs financiers, la gestion des risques financiers est également cruciale pour assurer la performance et la stabilité financière d'une entreprise. Les risques financiers peuvent provenir de diverses sources, telles que les fluctuations des taux de change, les variations des taux d'intérêt et les problèmes de liquidité.

La gestion des risques financiers consiste à identifier, évaluer et gérer ces risques afin de minimiser leur impact sur la performance financière de l'entreprise. En adoptant une approche proactive de la gestion des risques financiers, les entreprises peuvent mieux anticiper les problèmes potentiels et prendre des mesures pour les atténuer.

Les stratégies de gestion des risques financiers

Voici quelques stratégies courantes de gestion des risques financiers qui peuvent être mises en œuvre pour protéger la santé financière de l'entreprise :

Optimisation des délais de paiement

L'optimisation des délais de paiement implique la mise en place de politiques et de procédures pour gérer efficacement les délais de règlement des créances clients, des dettes fournisseurs et des stocks. En veillant à ce que les délais de paiement soient appropriés et respectés, les entreprises peuvent améliorer leur trésorerie, réduire les risques de défaut de paiement et renforcer les relations avec leurs clients et fournisseurs. 

Les techniques d'optimisation des délais de paiement incluent l'offre d'escomptes pour paiement anticipé, la négociation de conditions de paiement plus favorables avec les fournisseurs et l'amélioration des processus de recouvrement des créances.
Délai

Diversification des actifs

En investissant dans une variété d'actifs et de secteurs, les entreprises peuvent réduire leur exposition à un seul marché ou secteur, limitant ainsi les risques financiers.

Couverture

La couverture est une stratégie qui consiste à utiliser des instruments financiers tels que les contrats à terme, les options et les swaps pour se protéger contre les fluctuations des taux de change, des taux d'intérêt et des prix des matières premières.
safe

Gestion de la dette

dette
Il est essentiel de surveiller et de gérer activement le niveau de dette de l'entreprise pour éviter les problèmes de solvabilité et de liquidité. Les entreprises peuvent ajuster leur structure de capital, renégocier les conditions de prêt et se concentrer sur l'amélioration de leur capacité d'autofinancement pour maintenir des niveaux de dette sains.

Planification financière

Une planification financière solide et régulière, comprenant des prévisions de trésorerie et des budgets, peut aider les entreprises à anticiper les problèmes potentiels et à prendre des mesures pour les atténuer.
plan

Contrôle interne

controle
Les entreprises doivent mettre en place des systèmes de contrôle interne solides pour détecter et prévenir les erreurs financières, les fraudes et les abus.

L'importance de la formation et de l'éducation financière

Pour assurer une gestion financière efficace, il est crucial que les dirigeants et les employés comprennent l'importance des indicateurs financiers et des stratégies de gestion des risques financiers. La formation et l'éducation financière peuvent jouer un rôle clé dans la création d'une culture d'entreprise axée sur la performance financière et la gestion des risques.

Les entreprises peuvent investir dans des programmes de formation et des ateliers pour aider leurs employés à comprendre les concepts financiers de base et à développer des compétences en matière de gestion financière. De plus, des ressources en ligne, des livres et des cours peuvent être utilisés pour approfondir les connaissances financières et promouvoir une meilleure compréhension des indicateurs financiers et de leur importance.

Conclusion

En résumé, il est essentiel pour les entreprises de suivre les indicateurs financiers clés et de mettre en œuvre des stratégies de gestion des risques financiers pour assurer leur performance et leur stabilité financière. En outre, la formation et l'éducation financière des dirigeants et des employés sont cruciales pour créer une culture d'entreprise axée sur la performance financière et la gestion des risques.

En adoptant une approche proactive et en investissant dans les compétences et les connaissances financières, les entreprises peuvent mieux anticiper les problèmes potentiels, prendre des décisions éclairées et naviguer avec succès dans un environnement économique en constante évolution. Ainsi, une gestion financière solide peut contribuer à la croissance et à la pérennité de l'entreprise à long terme.
Pour piloter votre bilan au quotidien, n'hésitez pas à tester notre outil de Business Intelligence orienté finance 👇

Vos analyses en quelques secondes !

plateforme Finthesis