Blog / Posts

Méthode du discounted cash flow pour évaluer une entreprise : le pour et le contre

La valorisation d’entreprise peut s’opérer de diverses manières. Que vous choisissiez une méthode ou un mix de plusieurs, l’important est d’adopter la meilleure technique pour chaque cas à traiter. En tant qu’expert-comptable, vous êtes régulièrement confronté aux DCF dans le cadre d’un dossier de fusion ou d’acquisition. Nous avons réuni dans cet article tous les avantages et inconvénients de la méthode du discounted cash flow. Vous disposerez aussi d’un exemple pour lequel les flux de trésorerie disponibles conduisent à une meilleure valorisation de la société.
DCF

1 - Méthode du discounted cash flow : rappel des principes

Contrairement au multiple de valorisation par secteur d’activité, le calcul des DCF ne prend pas en compte de données externes à l’entreprise, comme des comparables. Basée sur la capacité prévisionnelle à dégager des flux de trésorerie, la méthode des discounted cash flows diffère également d’un calcul patrimonial ou axé sur l’actif net corrigé.

1.1 - Une méthode de valorisation d‘entreprise qui permet de se projeter

L’évaluation d’une société sur la base des discounted cash flows ou flux de trésorerie disponibles (FTD) exige d’établir des prévisions sur plusieurs années. Le calcul part de l’EBITDA. S’y ajoutent les autres flux d’exploitation et financiers. Puis, ils font l’objet d’une actualisation afin d’obtenir la valeur actuelle. C’est donc une manière de procéder qui est auto-centrée sur les perspectives de croissance et d’investissement de l’entreprise. Elle prend aussi en compte le risque que comportent le projet économique et les actifs.
Valorisation
Calcul

1.2 - Formule de calcul des DCF et critères essentiels à connaître

Nous avons consacré un article de blog spécifique à la méthode DCF. Vous y trouverez chaque étape prévue dans le module de valorisation d’entreprise de Finthesis.

Pour résumer, voici la décomposition de la formule financière des DCF selon Gordon et Shapiro :

  • élaboration des FTD ou FCF (free cash flows) prévisionnels sur les N prochaines années ;

  • choix d’un taux d’actualisation à appliquer à ces flux, le CMPC (coût moyen pondéré du capital) ;

  • choix du taux de croissance (g) après la dernière année du plan, afin de dégager le flux de trésorerie normatif (Fn), le modèle qui représente la poursuite de l’exploitation à l’infini ;

  • actualisation du flux de trésorerie normatif (Fna) par application du taux d’actualisation choisi sur la dernière année du plan (Fn) ;

  • calcul de la valeur terminale (VT), soit VT = (Fna)/(CMPC-g) ;

  • obtention de la valeur de l’entreprise = valeur terminale (VT) + somme des FTD actualisés des N années du plan.

2 - Les avantages d’une valorisation d‘entreprise selon la méthode DCF

Les flux de trésorerie disponibles présentent de réels atouts pour évaluer une société, même si cette méthode ne convient pas à toutes les situations. D‘ailleurs, le mix de plusieurs approches permet souvent de conforter les calculs.

2.1 - Une valorisation prospective et dynamique adaptée aux entreprises en croissance

L’avantage premier des discounted cash flows réside dans l’aspect prévisionnel de l’approche. Ce n’est pas une évaluation qui table sur les derniers free cash flows dégagés au cours des années précédentes. Elle a le mérite de se projeter sur les exercices futurs, voire sur le long terme. L’investisseur cherche à connaître son retour sur investissement. Il a besoin de comprendre le niveau de bénéfices que la structure peut générer.

2.2 - Un flux de trésorerie disponible actualisé qui repose sur des données et hypothèses détaillées et précises

La méthode des discounted cash flows suppose une approche détaillée, solide et sérieuse. Elle repose généralement sur les hypothèses stratégiques retenues lors de l’élaboration du business plan. Elle exige d’établir des prévisions de trésorerie précises. Elle suppose de concevoir un plan de financement complet pluriannuel. C’est une approche qu’un expert-comptable sait justifier et étayer, grâce à ses échanges avec les dirigeants.
Flux tréso

2.3 - Les discounted cash flows, un contournement de la difficulté des comparables ou des multiples

Évaluer une entreprise selon la méthode des multiples suppose de bien identifier l’agrégat et le multiple les plus pertinents. Ce n’est pas toujours simple de trouver des comparables réellement judicieux. Avec la méthode des flux de trésorerie disponibles, vous évacuez cette difficulté. Vous adoptez une approche centrée sur l’entreprise elle-même. Vous ne devez pas intégrer de données externes ou de marché.

2.4 - Une méthode de valorisation technique, mais connue des professionnels des fusions et acquisitions

Les DCF constituent une approche de spécialistes de la fusion acquisition. C’est une méthode de valorisation d‘entreprise qui aide les experts à évaluer la sensibilité des flux de trésorerie disponibles. Ils peuvent en effet aisément simuler l'impact d’un changement de taux d’actualisation sur la valeur de l’entreprise issue des calculs.

3 - Les inconvénients des discounted cash flows

La méthode des DCF ne comporte toutefois pas que des avantages. Voici quelques points à prendre en considération avant de choisir sa formule pour évaluer une société.

Des hypothèses pour les prévisions qui peuvent induire en erreur

Vu la sensibilité des calculs, des erreurs ou anomalies dans le chiffrage des flux de trésorerie prévisionnels peuvent influer fortement sur le résultat de cette approche. Pour appliquer une telle méthode, mieux vaut utiliser un outil d’évaluation d’entreprise comme Finthesis. Il automatise la démarche et la sécurise.

En outre, les dirigeants ont tout intérêt à faire appel à leur expert-comptable pour une méthode DCF. Il saura analyser le projet et détecter les éventuelles incohérences avant ou à l’issue du chiffrage.

3.1 - Un coefficient d’actualisation complexe et qui impacte fortement la valorisation de l’entreprise

Comme évoqué, le coût moyen pondéré du capital (CMPC) ou WACC en anglais (weighted average cost of capital) influe fortement sur le résultat final du calcul. C’est aussi le cas du taux de croissance à appliquer aux flux de trésorerie disponibles de la dernière année budgétée. Ces choix de taux d’actualisation et de taux croissance exigent d’être argumentés, en vue des futures négociations, dans le cadre d’une opération de fusion ou d’acquisition. Là encore, ce sont des aspects techniques qui requièrent l’intervention d’experts.
Coeff
Méthode

3.2 - Une méthode de valorisation d’entreprise qui n’intègre pas de comparaison avec le secteur ou la concurrence

L’avantage de la méthode du discounted cash flow constitue aussi un inconvénient : elle ne prend pas en compte le secteur d’activité et son comportement. Le calcul repose exclusivement sur des données internes et propres à l’entreprise à évaluer. Aussi, il convient souvent de procéder à d’autres approches en parallèle, afin de conforter l’évaluation.

C’est également là que l’expert-comptable apporte sa plus-value : il sait analyser la crédibilité des hypothèses économiques retenues dans le business plan. Il les confronte notamment aux ressources financières (capitaux et dettes) de l’entreprise ainsi qu’à son environnement et à son marché. À ce titre, pour passer à l’action, Finthesis propose notamment d’établir des comparatifs sectoriels automatisés, directement sur sa plateforme.

4 - Exemple d’une entreprise mieux valorisée par la méthode des discounted cash flows

L’expert-comptable ou le DAF externe doit évaluer où se situe l’intérêt de son client. C’est notamment le cas s’il cherche à vendre sa société et à la valoriser au mieux. L’exemple qui suit illustre une situation où la méthode des DCF aboutit à un montant plus intéressant qu’avec une formule de valorisation par un multiple.

4.1 - Un cas d’entreprise à valoriser par la méthode DCF

La société présente des produits en fin de vie. Ils exigent un investissement significatif pour dépasser l'obsolescence et innover. L’entreprise intervient toutefois sur un marché avec un taux de croissance intéressant. Les perspectives sont réelles, sans concurrence exacerbée.

Les résultats d’exploitation des derniers exercices s’avèrent modestes. En outre, la tendance est à la baisse.

Sans investissements futurs, la rentabilité risque encore de diminuer. Cette entreprise recherche un investisseur pour augmenter les capitaux. C’est la solution envisagée pour se donner les moyens de financer ses projets et atteindre la croissance.

4.2 - Application de la méthode du discounted cash flow et obtention d’une valorisation supérieure

La méthode des flux de trésorerie futurs table sur une valorisation de l’entreprise sans rapport avec l’EBITDA ou le résultat d’exploitation passé.
L’expert-comptable a conseillé ce mode d’évaluation afin de partir du business plan présenté aux investisseurs potentiels. Ainsi l’ensemble des flux issus du prévisionnel, de la croissance du BFR et du plan de financement sont intégrés à l’approche dynamique. Même si le taux d’actualisation a fait l’objet de négociations, le processus a conduit à valoriser trois fois plus la société.
Avec ces avantages et inconvénients des discounted cash flows, vous disposez des informations essentielles pour choisir la meilleure méthode d’évaluation. Finthesis vous offre en outre un module complet pour procéder aux calculs, quelles que soient les modalités que vous retenez. Envie de l’essayer ? Rien de plus simple, vous bénéficiez d’un accès gratuit pour vous familiariser avec l’outil.

Vos analyses en quelques secondes !

Essai gratuit de 30 jours.

Lancer l'essai
plateforme Finthesis

Ces articles devraient vous intéresser

Comment faire une analyse sectorielle et dans quel but ?

Voici pourquoi une analyse sectorielle présente un réel intérêt dans le cadre d’une réflexion stratégique et comment s’organiser pour la réaliser.06 novembre 2023Lire l'article

Comment faire une analyse sectorielle et dans quel but ?

Tableau de bord comptable : les 7 points d’un pilotage réussi

Expert-comptable, découvrez les 7 points du tableau de bord comptable afin de le vendre à vos clients TPE et PME comme outil de pilotage.22 septembre 2023Lire l'article

Tableau de bord comptable : les 7 points d’un pilotage réussi

Comment faire un reporting financier qui intéresse le lecteur ?

Expert-comptable ou DAF externe, vous cherchez à bâtir un reporting financier qui intéresse chacun de vos clients ? Voici nos meilleurs conseils !29 mars 2023Lire l'article

Comment faire un reporting financier qui intéresse le lecteur ?