Blog / Posts

Compte de résultat : définition et indicateurs de gestion à suivre

Le compte de résultat regorge d'informations qui peuvent être utiles pour mieux comprendre l'activité, pour décrire des tendances et pour avoir en tête les principaux agrégats. 

Cet article revient sur la notion de compte de résultat sur les principaux indicateurs qu'il est intéressant de suivre pour piloter une activité.
Compte de résultat

Qu'est-ce qu'un compte de résultat ?

Un compte de résultat est un état financier qui présente les revenus et les coûts d’une entreprise afin de mettre en évidence un bénéfice ou une perte.

Il est établi sur une période donnée (mensuel, trimestriel, annuel, etc.). Son objectif est principalement de montrer si l'entreprise a réalisé un résultat positif (bénéfice) ou négatif (perte) au cours de la période considérée.

Le compte de résultat comprend des flux de deux natures : des revenus et des dépenses. 

Les revenus comprennent tous les flux entrants dans l'entreprise, tels que les ventes de produits ou de services, les intérêts reçus, etc. 

Les dépenses incluent tous les coûts de l'entreprise, tels que les achats de matières premières, de marchandises, les salaires, les autres  frais généraux, les intérêts payés, etc.

En résumé, un compte de résultat est un tableau essentiel pour appréhender les principaux flux au sein d’une société, et ainsi évaluer sa performance financière sur une période donnée.

À quoi sert un compte de résultat ?

Plusieurs avantages peuvent être tirés du suivi d’un compte de résultat. Nous pouvons citer entre autres éléments :

  • Compréhension des principaux flux financiers de l’entreprise

  • Identification des leviers d’optimisation de la performance financière

  • Réponse à une obligation fiscale

  • Calcul d’un impôt théorique

  • Anticipation des flux de trésorerie à prévoir

  • Communication avec les organismes de financement

Connaître son compte de résultat c’est connaître son activité et c’est le principal moyen d’évaluer votre performance financière.

Quelle est la structure d'un compte de résultat ?

Un compte de résultat a pour objectif de mettre en évidence la performance financière d’une entreprise (Mesurer la différence entre ses produits et ses charges).
Les produits et les charges d’une entreprise peuvent se distinguer de la façon suivante :

Les différents type de produits :

  • Liés à l’exploitation : comme les ventes de produits ou de services

  • Financiers : comme les intérêts reçus

  • Exceptionnels : concernant des opérations non susceptibles de se reproduire

Charges :

  • Coût des ventes : comme l’achat de matières premières ou de marchandises

  • Frais généraux : comme les salaires, les loyers ou tous les autres coûts de structure

  • Charges financières : comme les intérêts payés

  • Charges exceptionnelles : concernant des opérations non susceptibles de se reproduire

  • Impôts sur les bénéfices

Le compte de résultat peut être vu comme un entonnoir qui part du chiffre d'affaires et qui descend jusqu’au résultat net.

Le compte de résultat peut prendre différentes formes telles que des Soldes Intermédiaires de Gestion ou au contraire un format purement comptable.

Nous vous proposons ci-après un format de compte de résultat qui permet de mettre en avant les agrégats financiers les plus importants.

Calcul de la marge brute

La 1ère partie de ce compte de résultat est le calcul de la marge brute qui mesure la différence entre le chiffre d’affaires et les achats de matières et de fournitures. 
marge brute

Calcul de l’EBITDA

Suite à cela, nous cherchons à déterminer l’EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization) qui correspond au bénéfice réalisé par l’entreprise après prise en compte des coûts de structure mais avant les impôts sur les bénéfices, les intérêts et les dotations aux amortissement.

L’EBITDA représente le résultat (bénéfice ou perte) dégagé par l’activité de la société.
ebitda
Il faut donc, en partant de la marge brute, soustraire vos frais généraux ainsi que les autres produits et charges d’exploitation.
Une fois ces calculs faits, vous arriverez à votre EBITDA.

Calcul du résultat d’exploitation

À partir de là, il vous suffira de soustraire vos dotations / reprises aux amortissements et provisions pour obtenir votre résultat d’exploitation.
Exploitation

Calcul du résultat net

Pour passer du résultat d'exploitation au résultat net sur le compte de résultat, il faut tenir compte des charges et produits non liés à l'activité opérationnelle de l'entreprise.
Parmi ces produits et charges non liés à l’activité on peut retrouver :

  • Les produits financiers : tels que les intérêts reçus

  • Les charges financières : tels que les intérêts sur emprunts

  • Les produits exceptionnels : comme les subventions d’exploitation ou les indemnités

  • Les charges exceptionnelles : comme les dépenses exceptionnelles

  • Les impôts sur les bénéfices


Le résultat obtenu est le résultat net de l'entreprise pour la période considérée.
compte de résultat
En suivant toutes ces étapes vous arriverez au calcul du résultat qui vous permettra de déterminer si l’entreprise est rentable ou non.
Cette rentabilité peut être comparée avec d’autres entreprises du secteur pour voir comment se situe l’entreprise par rapport à des sociétés du même secteur d’activité.

Les indicateurs de gestion de compte résultat à suivre

Nous vous présentons ci-après plusieurs indicateurs de gestion qui peuvent être suivis à partir du compte de résultat.

Saisonnalité de l'activité

La saisonnalité de l'activité fait référence à l'évolution mensuelle du chiffre d'affaires.

  • Quels sont les pics et les creux d'activité ?

  • Comment peuvent-ils être expliqués ?

  • Quelle incidence en termes de trésorerie ?

Évolution du chiffre d'affaires

L'évolution du chiffre d'affaires fait référence à la variation annuelle du chiffre d'affaires entre plusieurs années.

  • Comment évolue le CA sur les dernières années ?

  • Comment cette évolution peut-elle être découpée entre "effet volume" et "effet prix" ?

Évolution de la marge brute

L'évolution de la marge brute s'observe aussi bien en valeur absolue qu'en pourcentage du chiffre d'affaires (taux de marge brute).

  • Quel est le taux de marge brute ? (vs. le chiffre d'affaires)

  • Quelle est son évolution sur les dernières années et pourquoi ?

  • Est-il en ligne avec le taux de marge moyen du secteur ?

Structure de coûts

L'analyse de la structure de coûts vise à identifier la nature de ces coûts ainsi que leur évolution.

  • Comment sont répartis les coûts fixes par nature ?

  • Quelle est leur évolution par rapport aux années antérieures ?

  • Comment évolue la masse salariale ? vs. l'effectif ? et vs. le CA ?

Seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité est un indicateur qui permet d'identifier le montant de chiffre d'affaires à partir duquel l'entreprise est rentable.

  • Quel est le niveau de chiffre d'affaires en-deçà duquel l'EBITDA est négatif ? et où l'activité n'est plus rentable

  • À quel volume d'activité cela correspond-t-il ?

Niveau d'EBITDA

Enfin, l'EBITDA est le principal agrégat qui permet de juger de l'efficacité économique d'une activité.

  • Comment évolue l'EBITDA par rapport aux années antérieures ?

  • De quoi est composée cette évolution ? ("effet marge brute" et "effet coûts fixes")

Quelle est la différence entre un bilan et un compte de résultat ?

Le bilan et le compte de résultat sont deux états financiers utilisés pour représenter la situation financière d'une entreprise. Voici les principales différences entre les deux :

Le bilan représente la situation financière de l'entreprise à un moment donné, généralement à la fin de l'exercice comptable, tandis que le compte de résultat présente les résultats de l'entreprise (en flux) pour une période donnée, généralement une année.

Le bilan est composé de deux parties : l'actif (les ressources détenues par l'entreprise) et le passif (les dettes et les capitaux propres de l'entreprise), tandis que le compte de résultat est composé des deux parties suivantes : les produits (les revenus générés par l'entreprise) et les charges (les coûts encourus par l'entreprise pour générer ces revenus).

Le bilan permet de déterminer la capacité de l'entreprise à honorer ses engagements à court et long terme, tandis que le compte de résultat permet d'évaluer la rentabilité de l'entreprise au cours de l'exercice.

En résumé, le bilan et le compte de résultat sont deux états financiers complémentaires qui permettent de mieux comprendre la situation financière d'une entreprise. Le bilan représente la situation financière à un moment donné, tandis que le compte de résultat permet d'évaluer la performance financière de l'entreprise sur une période donnée.

Ces articles devraient vous intéresser

Sélection d'indicateurs de gestion

Quels indicateurs pour suivre une activité ?24 juin 2022Lire l'article

Sélection d'indicateurs de gestion

Budget, Forecast, Reforecast : quelles différences ?

Faire la distinction entre les différentes formes de prévisions d'exploitation18 octobre 2022Lire l'article

Budget, Forecast, Reforecast : quelles différences ?

Quelques indicateurs de gestion à suivre

Pilotage de l'activité et de la performance19 mai 2022Lire l'article

Quelques indicateurs de gestion à suivre