DSO (Days Sales Outstanding) : définition, calcul et optimisation

Qu'est-ce que le DSO ? Comment le calculer et l'optimiser ? Découvrez au sein de notre article tous nos conseils.

DSO : qu'est-ce que c'est ?

Le DSO (Days Sales Outstanding) est un indicateur financier utilisé pour mesurer le temps moyen nécessaire pour qu'une entreprise collecte les paiements de ses clients, exprimé en jours. Il est également connu sous le nom de délai de recouvrement des créances.

Une période de DSO plus courte indique que l'entreprise collecte les paiements de ses clients plus rapidement, ce qui est généralement considéré comme positif. À l'inverse, un DSO plus long peut indiquer que l'entreprise éprouve des difficultés à collecter les paiements de ses clients ou que ses politiques de crédit ne sont pas suffisamment efficaces.

Signification du DSO

Le DSO revêt une importance capitale dans l'analyse de la performance financière d'une entreprise. Un DSO plus court signifie que l'entreprise réussit à collecter les paiements de ses clients dans un délai plus bref, reflétant une gestion efficace des créances. À l'inverse, un DSO prolongé peut signaler des problèmes sous-jacents, tels que des retards de paiement ou une politique de crédit trop laxiste.

Pourquoi suivre le DSO ?

Il est important pour une entreprise de suivre son DSO pour les 3 raisons principales suivantes :

  1. Meilleure gestion de la trésorerie : Le DSO peut aider à prévoir les flux de trésorerie futurs en estimant les encaissements provenant des créances clients. Une gestion efficace du recouvrement des créances clients peut aider à éviter les retards de paiement et les pénuries de liquidités. N'hésitez pas à découvrir nos fonctionnlités sur les prévisions de trésorerie.

  2. Évaluation de la performance : Le DSO est un indicateur clé de la performance de l'entreprise dans la gestion de ses créances clients. Une amélioration du DSO peut indiquer que l'entreprise a mis en place des politiques efficaces de recouvrement des créances et de gestion du crédit.

  3. Prise de décision : Le DSO peut aider à prendre des décisions importantes telles que l'ajustement des politiques de crédit, la mise en place de processus de recouvrement plus efficaces et la sélection des clients avec lesquels travailler.

Avantages du suivi du DSO

Surveiller régulièrement le DSO offre plusieurs avantages. En premier lieu, cela permet une meilleure gestion de la trésorerie, en anticipant les encaissements futurs. De plus, cela donne une vision claire de la performance de l'entreprise en matière de gestion de ses créances. Enfin, un suivi rigoureux du DSO éclaire les prises de décisions stratégiques, notamment en matière de politiques de crédit.

Comment calculer le DSO ?

Le DSO c'est le délai moyen d'encaissement des créances clients, qui peut être déterminé et suivi à partir des comptes de l'entreprise.
Plusieurs méthodes existent pour le calculer :

👉 La méthode comptable (la plus simple)
👉 La méthode par apurement, ou par épuisement, ou encore "Count-back" (la plus compliquée, mais la plus fiable)

Calculer le DSO par la méthode comptable

Le DSO peut être calculé annuellement via la méthode dite comptable, grâce à la formule suivante :
Créances clients fin d'année / Chiffre d’affaires annuel TTC x 365

Il existe également une variante pour calculer le DSO sur une période donnée :
Créances clients fin de période / Chiffre d’affaires sur la période TTC x nb jours de la période

Cette dernière formule peut être calculée par exemple sur 6 mois roulants, l'objectif étant de gommer les effets de la saisonnalité.

Les avantages du calcul du DSO par la méthode comptable

Cette méthode est facile à calculer et s’obtient très rapidement à partir du moment où vous avez accès à votre bilan financier.

Les inconvénients du calcul du DSO par la méthode comptable

Le calcul est justement plus compliqué que celui via la méthode comptable et cela nécessite d'avoir à disposition le chiffre d'affaires mensuel TTC correct, ce qui n'est pas toujours possible.

Calculer le DSO par apurement ("Count-back")

Pour calculer le DSO par apurement (méthode aussi appelée "par épuisement" ou "Count-back") il faut disposer du chiffre d'affaires mensuel TTC.

Le principe de la méthode est de remonter en arrière le chiffre d'affaires ("count-back") et de l'additionner jusqu'à arriver au montant de l'encours. Il faudra ensuite additionner le nombre de jours relatifs à chaque mois pris en compte dans le count-back.

Vos analyses en quelques secondes !

plateforme Finthesis

Les avantages du calcul du DSO par la méthode par apurement

Cette méthode est plus fiable que la méthode comptable. Il y a toutefois un intérêt à automatiser le calcul pour ne pas y passer trop de temps.

Les inconvénients du calcul du DSO par la méthode comptable

Le calcul est justement plus compliqué que celui via la méthode comptable et cela nécessite d'avoir à disposition le chiffre d'affaires mensuel TTC correct, ce qui n'est pas toujours possible.

Comment interpréter le DSO ?

Un DSO plus court est considéré comme positif, car cela signifie que l'entreprise collecte les paiements de ses clients plus rapidement. Cela peut indiquer que l'entreprise a mis en place des politiques de recouvrement efficaces, qu'elle gère bien son crédit ou qu'elle travaille avec des clients solvables. En revanche, un DSO plus long peut indiquer que l'entreprise éprouve des difficultés à collecter les paiements de ses clients ou que ses politiques de crédit ne sont pas efficaces.
Il est important de noter que le DSO peut varier en fonction des cycles d'activité de l'entreprise. Par exemple, les entreprises qui ont une saisonnalité marquée peuvent avoir des DSO plus élevés pendant les périodes de forte activité. Il est donc nécessaire de suivre le DSO sur plusieurs périodes pour comprendre les tendances à long terme.

Enfin, pour une interprétation plus complète, il est utile de prendre en compte le DSO en combinaison avec d'autres indicateurs financiers clés tels que le BFR (Besoin en Fonds de Roulement).

Importance du DSO dans l'analyse financière

L'interprétation du DSO ne se limite pas à un simple chiffre. Il est essentiel de le comparer aux normes du secteur et de suivre son évolution. Un DSO stable ou en diminution est généralement signe d'une bonne gestion des créances, tandis qu'une augmentation soudaine peut indiquer un problème à adresser.

Quel est le lien entre le DSO et le BFR ?

Le BFR (Besoin en Fonds de Roulement) et le DSO sont deux indicateurs financiers étroitement liés. Le BFR mesure le besoin de financement à court terme d'une entreprise pour financer ses stocks et ses créances clients, tandis que le DSO mesure le temps moyen nécessaire à l'entreprise pour collecter les paiements de ses clients.

Le DSO est une composante clé du BFR, car il représente la part du BFR liée aux créances clients. Les créances clients sont des actifs circulants de l'entreprise, et plus le DSO est long, plus ces actifs restent inscrits au bilan, ce qui peut augmenter le besoin en fonds de roulement de l'entreprise.

Par conséquent, une réduction du DSO peut contribuer à réduire le BFR de l'entreprise, ce qui peut libérer des liquidités et améliorer la santé financière de l'entreprise. En d'autres termes, une entreprise qui réduit son DSO peut collecter ses créances clients plus rapidement, ce qui lui permet d'avoir plus de liquidités à sa disposition pour financer ses activités courantes sans avoir besoin de financements externes.
A ce sujet, n'hésitez pas à consulter notre article sur la définition et calcul du BFR.

Implications du DSO sur le BFR

L'interprétation du DSO ne se limite pas à un simple chiffre. Il est essentiel de le comparer aux normes du secteur et de suivre son évolution. Un DSO stable ou en diminution est généralement signe d'une bonne gestion des créances, tandis qu'une augmentation soudaine peut indiquer un problème à adresser.

Comment améliorer son DSO ?

Plusieurs actions peuvent être mises en place par une société pour améliorer son DSO. En voici quelques unes :

  • Mettre en place une politique de recouvrement efficace

  • Avoir recours à des financements type “Affacturage”

  • Offrir des remises pour un paiement plus rapide 

  • Mettre en place des conditions de paiement claires

  • Automatiser la facturation, le paiement et les relances 

  • Sélectionner des clients avec une bonne réputation et éviter les clients à risque

  • Faire appel à une société de recouvrement

Piloter son DSO grâce à l'outil Finthesis

Finthesis est un outil de pilotage financier qui vous permet de suivre votre DSO en quasi temps réel et de prendre des décisions pour l'optimiser. Voici comment piloter son DSO grâce à Finthesis :


Ce suivi du DSO vous permettra de rapidement mettre en place des actions correctives puis de suivre au mois le mois l’efficacité de ses actions.

Vous souhaitez en savoir plus sur Finthesis ? N’hésitez pas à réserver un créneau d’échange via l’agenda ci-dessous :

  • Importez vos données financières : Finthesis vous permet d'importer vos données comptables et d’obtenir immédiatement la restitution des informations financières de votre entreprise, telles que les ventes, les encaissements, l’état de vos créances, un top 10 clients, etc.

  • Calculez votre DSO et analyse des variations : Finthesis calcule automatiquement le DSO en fonction des données importées et vous permet de visualiser l'évolution du DSO au fil du temps ainsi que ses variations.

  • Identifiez les facteurs de variation : vous pourrez ensuite identifier les facteurs de variation du DSO en investiguant parmi tous les états financiers et les analyses correspondantes disponibles sur Finthesis.

Vous souhaitez avoir une démonstration gratuite de l'outil en 30 minutes. Prenez rdv ici 👇

S'inscrire à une session de démo

Ces articles devraient vous intéresser