Blog / Posts

Élargissez la définition et le champ du reporting comptable grâce aux bons outils

La définition du reporting comptable semble le cantonner à une présentation classique comme celle de la plaquette des comptes annuels. Nous pensons que les experts-comptables peuvent étendre l’utilisation des états financiers en élargissant leur contenu et leur forme afin qu'ils constituent un réel levier, tant pour leurs clients que pour leurs propres missions. Découvrez comment la BI peut contribuer dans votre cabinet à faire du reporting un service phare, et non plus la face émergée de l’iceberg.
Reporting

1 - Reporting comptable : définition et utilisation classique

La notion de reporting recouvre les différents processus qui conduisent à collecter et à mettre en forme des données afin de réaliser une présentation périodique et visuelle.

1.1 - Définition du reporting comptable ou financier

Le reporting comptable, par définition, correspond souvent aux informations collectées dans la comptabilité et présentées dans les états financiers annuels obligatoires. Il peut aussi s’agir de documents simplifiés, dans le cadre des situations comptables mensuelles.

Pour la clôture, le reporting comptable comprend des données relatives au compte de résultat ainsi qu’au bilan. Il présente la performance économique, la structure financière, la position de trésorerie, la rentabilité des capitaux ainsi qu’un tableau de financement notamment.
Définition
Contenu

1.2 - Contenu des états financiers traditionnels

La plaquette des comptes classique comprend :

  • le bilan comptable avec le tableau actif et le tableau passif ;

  • le compte de résultat qui détaille les produits et charges, pour l’exploitation, le financier comme l’exceptionnel ;

  • la liasse fiscale de l’entreprise ;

  • les tableaux et mentions prévus pour l’annexe légale lorsqu’elle est obligatoire, ou selon la forme simplifiée pour les TPE et micro-entreprises.

La forme de présentation du compte de résultat et du bilan dépend toutefois de la taille de l’entreprise, du fait des différents allégements intervenus en 2014, puis en 2019 dans le cadre de la loi PACTE.

1.3 - Utilisation et limites du reporting comptable classique

Ce mode de rapport financier très normé reste toutefois peu efficace pour communiquer avec les dirigeants des entreprises. En effet, c’est une compilation de chiffres et de termes comptables que les entrepreneurs maîtrisent souvent difficilement. Ce reporting issu de la comptabilité ne s’adapte pas à chaque activité. Il ne comporte pas d’informations orientées sur le pilotage opérationnel.

C’est finalement un document obligatoire et exigé par les banques, plus que par le chef d’entreprise. Si le reporting financier se limite à ce type de présentation standardisée et comptable, le cabinet semble bien loin de la plaquette 2.0 dont tous les clients rêvent.
Reporting

2 - Comment élargir la définition du reporting comptable ?

Comment parvenir à améliorer la communication financière avec les dirigeants d’entreprise ? Comment les intéresser au reporting comptable enrichi ? Voici des conseils pour consolider vos missions sur ces aspects.

2.1 - Recourir à la business intelligence pour un reporting comptable élargi et automatisé

Les logiciels de production comptable gèrent les liasses fiscales et les plaquettes des comptes sous leur forme standardisée. Pour améliorer les états financiers, complétez la stack technique avec de la BI pour expert-comptable. Avec la business intelligence, vous exploitez autrement la data de l’entreprise. Vous créez aisément et mettez automatiquement à jour de nombreux rapports financiers, sous forme de tableaux et de graphiques. Vous les personnalisez en fonction de l’activité ainsi que des souhaits du client.

2.2 - Compléter la plaquette des comptes par des indicateurs clés et un tableau de bord de gestion

L’important c’est bien d‘intéresser les destinataires du reporting financier ! Alors, n’hésitez pas à étendre son contenu avec l’ajout du tableau de bord que vous produisez peut-être chaque mois pour les suivis de gestion de votre client. Définissez avec les dirigeants les KPI essentiels à leurs prises de décision au quotidien.

Avec des outils BI comme Finthesis, personnaliser le reporting comptable devient un jeu d'enfant. Vous générez des états financiers dynamiques en quelques clics. Vous reconstituez immédiatement le bilan, le compte de résultat ainsi que les flux de trésorerie. Vous ajoutez le calcul du ROE, celui de l’EBITDA ou d’autres ratios clés, des graphiques, des bridges, des donuts, etc. Vous exploitez les visuels, formes et couleurs pour rendre vos documents financiers attractifs.
KPI
💡Découvrez comment ajouter une ligne de données externes dans Finthesis :

2.4 - Comparer les performances financières d’une entreprise avec son budget ainsi qu’avec ses concurrents

Voici une autre manière d’enrichir votre reporting comptable classique. Avec la plateforme Finthesis, les collaborateurs du cabinet disposent de fonctionnalités à la fois pour la construction budgétaire et pour le suivi budgétaire. Ainsi, il devient aisé de bâtir des états de gestion qui comparent les KPI issus des données comptables avec ceux basés sur les objectifs du budget.

Le logiciel Finthesis élargit aussi l’offre de services proposée à chaque entreprise en ajoutant au tableau de bord financier des comparaisons ou analyses sectorielles. En quelques clics, vous récupérez grâce à la connexion avec Pappers, les états financiers de concurrents directs. Vous aidez chaque client à mesurer sa performance par rapport à son environnement. Il peut ainsi comparer immédiatement quelques indicateurs clés comme l’EBITDA, le BFR, le taux de marge brute, etc. avec ceux de son secteur d’activité.
Comparatif
Enfin, nul besoin d’utiliser des solutions ou logiciels externes, ni un tableur Excel ! Notre outil BI permet la comparaison immédiate entre les données comptables et les données du budget. Avec les fonctionnalités de rapports intelligents, vous pouvez même compléter le reporting financier par la production de commentaires et d’analyses directement dans le logiciel.

La définition du reporting comptable dépend donc de chaque expert et de ses objectifs en termes de communication et de missions. Comme le format standard de la plaquette des comptes évolue peu, équipez-vous de solutions BI pour exploiter vraiment les données, grâce à la puissance de la datavisualisation. Franchir ce pas pour votre équipe comme pour vos clients contribue à valoriser la mission d’expertise comptable, notamment la partie analyse et conseil. Pour s’en convaincre, rien de mieux que d’essayer gratuitement notre solution BI pendant un mois.

Vos analyses en quelques secondes !

Essai gratuit de 30 jours.

Lancer l'essai
plateforme Finthesis

Ces articles devraient vous intéresser

Tableau de bord comptable : les 7 points d’un pilotage réussi

Expert-comptable, découvrez les 7 points du tableau de bord comptable afin de le vendre à vos clients TPE et PME comme outil de pilotage.22 septembre 2023Lire l'article

Tableau de bord comptable : les 7 points d’un pilotage réussi

Comment construire un tableau de bord comptable percutant ?

Comment construire un tableau de bord comptable percutant ?16 mars 2023Lire l'article

Comment construire un tableau de bord comptable percutant ?

Comment dissocier efficacement mission comptable et mission de conseil ?

Proposition de méthode10 mars 2022Lire l'article

Comment dissocier efficacement mission comptable et mission de conseil ?