Blog / Posts

BI pour la finance : enjeux pour l’exploitation de la data en cabinet

De nombreuses évolutions technologiques bouleversent fondamentalement la mission de l’expert-comptable depuis quelques années. 

La facture électronique va compléter un processus d’automatisation des traitements comptables déjà en marche. Beaucoup de cabinets décident de repenser leur stratégie et d’adapter leur offre de services.
bi
Dans ce contexte, exploiter la data des entreprises clientes en profondeur constitue un réel enjeu. Mais comment opérer pour standardiser un minimum le processus de reporting et aider les collaborateurs ? La BI pour la finance devient aujourd’hui une des clés. Nous détaillons dans cet article la puissance de ces solutions décisionnelles et les points essentiels pour leur implémentation. Vous y découvrirez aussi les types de logiciels envisageables et les outils BI spécialement conçus pour l’expertise comptable.

1 - Exploitation de la data par les cabinets : un enjeu stratégique dès maintenant

La vie professionnelle ne cesse de se digitaliser. Les fonctions administratives intègrent peu à peu la dématérialisation, l’automatisation, voire l’intelligence artificielle et le big data. La facture électronique va parachever ce dispositif. De plus en plus d’applications en ligne laissent même entrevoir la possibilité de se passer de son expert-comptable. Les saisies d’écritures ne constituent plus un enjeu technique pour les comptables en cabinet. La plus-value se situe désormais ailleurs.

1.1 - Des nouveautés technologiques qui révolutionnent l’expertise comptable

Toutes ces avancées techniques et informatiques contribuent à gagner du temps. Avec cette bouffée d’air organisationnelle, un désengorgement de la période fiscale et des données financières disponibles plus vite, c’est le moment d’enrichir les missions. Vous pouvez augmenter la valeur perçue de vos prestations. L’analyse financière et le conseil de gestion s’étoffent et sur ce point l’IA n’apporte rien pour l’instant. Le cerveau humain reste essentiel dans ce domaine.

1.2 - Besoin d’évolution des missions avec une meilleure exploitation des données

Toute cette transformation en marche implique une conduite du changement dans les cabinets. Certains souhaitent peut-être conserver une offre traditionnelle de services. Ils risquent toutefois de perdre des clients, de la marge et de la performance financière.

L’exploitation de la data en cabinet demeure inférieure à celle qu’effectuent les PME ou ETI dans leurs services financiers internes. Aussi, pour en faire un réel enjeu stratégique, les experts-comptables doivent s’outiller correctement pour traiter et analyser les données. La data, cet or qu’ils ont pourtant à leur disposition, reste sous-utilisée, souvent faute d’automatisation suffisante.

1.3 - Une évolution des métiers vers plus d’accompagnement en analyse de gestion

En adoptant les méthodes des DAF de PME ou d’ETI, les experts-comptables apportent une prestation similaire à leur clientèle classique, TPE et start-ups. L’artisan, le commerçant ainsi que le professionnel en libéral disposent alors de tableaux de bord régulièrement actualisés et analysés avec des indicateurs de gestion adaptés.

Le collaborateur du cabinet se tient à l’écoute de ses clients de façon proactive. Il anime le reporting financier ou tableau de bord comptable périodique. Il comprend mieux les besoins des entreprises et de leurs dirigeants et devient force de proposition. Il occupe une réelle position de business partner.

1.4 - L’informatique décisionnelle pour la finance, une révolution organisationnelle en cabinet

Cette évolution de la mission exige des outils afin notamment d’automatiser les processus de reporting. La Business Intelligence (BI) y répond parfaitement. En adoptant cette technologie d’analyse et de datavisualisation des données classique en PME, les experts-comptables accroissent la valeur perçue de leur mission.

C’est également une stratégie qui impacte l’organisation du travail en cabinet. Contrairement à un tableau de bord Excel, le reporting financier issu d’un outil de Business Intelligence suppose un paramétrage en amont, global, par catégorie d’entreprises voire client par client. C’est un réel projet informatique à mettre en place avec méthode comme pour tout logiciel nouveau en finance.
livre blanc

2 - La BI orientée finance, un réel levier pour l’expertise-comptable

Voici pourquoi l’informatique décisionnelle va vous aider à déployer votre stratégie de conseil et d’analyse de gestion auprès de vos clients.
bi finance

2.1 - Business Intelligence (BI) : définition

Le terme BI, acronyme de Business Intelligence ou informatique décisionnelle, correspond à l’ensemble des outils et processus qui conduisent à exploiter la data des entreprises de A à Z. Ces solutions permettent de diffuser aisément une information synthétique, consolidée et pertinente. Le concept recouvre la collecte, le stockage, le traitement, l’analyse et la restitution des données.

2.2 - BI dans la finance : fonctionnalités de la chaîne décisionnelle

L’ensemble des étapes de traitement, d’analyse et de restitution des données par la Business Intelligence s’appelle la chaîne décisionnelle. Elle commence par la collecte et l’extraction des informations selon différentes sources retenues. La seconde phase correspond au stockage des données une fois structurées afin de pouvoir les exploiter dans l’outil BI.

Ensuite, les utilisateurs du logiciel décisionnel peuvent analyser les données sous plusieurs dimensions, avec des systèmes de cubes OLAP, etc. Enfin, ils construisent des tableaux de bord qui comprennent divers ratios et indicateurs clés, grâce aux fonctionnalités de datavisualisation proposées par les outils BI. Ils diffusent l’information finale sous différentes formes aux destinataires.

2.3 - Quelles données exploiter avec la Business Intelligence en cabinet ?

Expert-comptable, vous disposez déjà d’une data importante directement en interne. Ainsi la BI axée finance attaque classiquement les bases de données comme la comptabilité, la facturation, les achats et la paie. Pour mieux coller à l’activité des entreprises, vous pouvez compléter votre reporting financier avec des informations issues de l’opérationnel.

Il peut s’agir de données quantitatives afin d’établir des ratios comme l’€/kg pour une activité de production. Avec les heures travaillées, vous déterminez le taux horaire de la période. Pour les starts-ups digitales, le suivi des coûts marketing s’accompagne idéalement de KPI spécifiques. Citons le taux de conversion, le nombre de clics ou d’inscriptions à une newsletter.
data

2.4 - Avantages des outils décisionnels pour la stratégie des experts-comptables

La Business Intelligence pour experts-comptables s’avère bien concrète désormais grâce à une offre d’outils BI adaptés à leurs besoins. Les professionnels qui s’équipent de ces solutions décisionnelles bénéficient de réels avantages concurrentiels.

2.4.1 - Les atouts de la BI orientée finance pour un cabinet d’expertise-comptable


Un projet d’implémentation de la BI pour données financières en cabinet présente un réel retour sur investissement :

  • gain de temps pour les collaborateurs grâce à l’automatisation des mises à jour des tableaux de bord et indicateurs ;

  • réduction du risque d’erreurs comparativement au tableur Excel ou Google Sheets ;

  • utilisation de ce temps pour plus d’analyse des données afin de développer le conseil aux dirigeants ;

  • facilité de benchmark par secteur d’activité au sein du cabinet ;

  • modernisation des outils de reporting (plus de confort et d’attractivité) ;

  • professionnalisation des tableaux de bord communiqués aux clients grâce à des techniques de visualisation (datavisualisation) ;

  • avantages concurrentiels par rapport aux cabinets sans BI Finance.

2.4.2 - Les avantages de la Business Intelligence pour l’entreprise cliente du cabinet


Le dirigeant de l’entreprise gagne également à recevoir des informations mises en forme avec la Business Intelligence. Il bénéficie :

  • d’un reporting financier et opérationnel périodique, fiable et pertinent grâce à des indicateurs choisis spécialement pour son activité ;

  • d’un tableau de bord comptable synthétique et au visuel percutant avec rapports, graphiques, ratios et jauges qui facilitent ses prises de décision au regard de la performance ;

  • d’un interlocuteur du cabinet qui suit et comprend l’activité de l’entreprise et qui apporte des conseils de gestion ou financiers de façon proactive.

3 - Les points clés pour paramétrer votre BI en finance

onboarding
Pour réussir l’intégration de la Business Intelligence dans votre cabinet, adoptez la bonne méthode comme pour tout projet informatique. À l’issue du choix de l’outil BI, vient le moment de le déployer. Privilégiez une petite équipe pour le pilotage. Elle comprend par exemple un responsable de projet ainsi qu’un utilisateur-clé voire deux, autant que possible proactifs et ouverts aux changements.
kpi

3.1 - Déterminer quels indicateurs et quels tableaux de bord pour quels clients

Le fait de segmenter le portefeuille client du cabinet permet de dégager des tendances de reporting par taille ou secteur d’activité par exemple. Interrogez-vous également sur les questions fréquentes des dirigeants afin de déterminer les indicateurs clés et ratios pour chaque tableau de bord. 

C’est préférable d’éviter de surcharger les documents en information pour ne pas perdre le lecteur. Testez vos présentations de reporting financier ou comptable auprès de quelques clients intéressés par le processus. Réajustez les rapports puis déployez la solution à plus grande échelle.

3.2 - Mettre en place un reporting compréhensible et au visuel attrayant

La Business Intelligence pour la finance contribue à la stratégie de croissance du cabinet si l’utilisateur final du reporting s’en sert. Ainsi, votre métier consiste aussi à bien communiquer avec vos clients y compris sur le plan du reporting d’entreprise. 

Les outils décisionnels facilitent cette tâche si vous exploitez correctement tout leur potentiel de datavisualisation ou dataviz. À ce niveau également, le test auprès de quelques clients permet de s’assurer que vos tableaux atteignent leur cible et de caler des formations adaptées à ce public.
graphs
formation

3.3 - Former les utilisateurs des outils BI et les lecteurs du tableau de bord

Pour réussir l’intégration d’une solution de Business Intelligence et pour optimiser l’analyse des données, la formation constitue une étape importante. Sont concernés :

  • les collaborateurs, futurs utilisateurs de la BI en finance tant sur les fonctionnalités du logiciel que sur les indicateurs clés retenus en fonction des clients ;

  • les dirigeants des entreprises concernant leur tableau de bord personnalisé (contenu détaillé et calculs des ratios ou indicateurs).

4 - Types de solutions en BI pour financiers

Vous vous interrogez sur quelle solution de Business Intelligence retenir pour votre cabinet ? Nous vous expliquons ci-après les différents logiciels BI qui existent ainsi que l’avantage des applications spécialisées pour experts-comptables comme Finthesis.

4.1 - BI pour la finance : application pour la datavisualisation ou logiciel complet avec datawarehouse ?

Les solutions du marché en BI se classent en deux catégories principales. La première correspond à des applications tout-en-un qui comportent l’ensemble des fonctionnalités de la chaîne décisionnelle précédemment décrite. Elles disposent d’un entrepôt de données intégré et de capacités ETL (extract, transform and load).

L’autre type d’outils de Business Intelligence comprend des applications dites légères. Elles servent essentiellement à la visualisation des données (dataviz). Ces outils ne présentent pas de fonctionnalités ETL et de datawarehouse.
Voici certains des outils les plus connus en Business Intelligence :

  • notre solution Finthesis que nous vous détaillons en dernière partie de l’article ;

  • Microsoft Power BI ;

  • Oracle BI ;

  • Looker ;

  • Tableau ;

  • IBM Cognos Analytics ;

  • Clear Analytics ;

  • Qlik Sense ;

  • SAP BusinessObjects Business Intelligence ;

  • Domo ;

  • Sisense, etc.

4.2 - BI orientée finance : hébergement Cloud et mode SaaS… ou pas ?

Le débat existe toujours entre une solution dite On premise (hébergement sur son propre serveur d’entreprise) et une formule Cloud. Analysez bien le fonctionnement de chaque offre afin de prendre une décision éclairée. La tendance est au Cloud avec une capacité de sécuriser les données simplement et mieux.

Quant au choix entre l’achat de licences ou la solution SaaS (Software as a Service), il en va de même. Chaque solution présente ses avantages et ses inconvénients. Les offres SaaS apportent de la souplesse aux clients qui peuvent aisément essayer, tester, upgrader ou résilier leur offre. En ce sens, ces solutions BI constituent une promesse technique plus forte pour leurs clients. Les SaaS ont tout intérêt à fournir en permanence un service maximum à la clientèle afin de la fidéliser.

4.3 - BI pour financiers : des logiciels pour experts-comptables pour l’analyse et la décision

La spécialisation ou non de votre outil BI fait partie des décisions à prendre. Vous pouvez choisir un logiciel de Business Intelligence phare sur le marché, mais qui ne connaît pas votre activité. L’autre option consiste à retenir une solution BI spécialisée pour les experts-comptables. Les démonstrations d’outils, contacts avec les éditeurs et avis de confrères aident à faire le tri.

4.4 - Finthesis, la plateforme BI créée par et pour des experts-comptables

Éditeurs d’une solution de Business Intelligence spéciale experts-comptables, nous avons développé notre plateforme Finthesis en collaboration avec des cabinets.

4.4.1 - Qui sommes-nous ?


Diplômés d’expertise comptable, nous disposons également d’une expérience professionnelle dans ce secteur. Nous connaissons parfaitement les besoins d’automatisation des reportings en cabinet. Nous vous offrons en outre un outil BI qui s’intègre aisément par API à de nombreux logiciels comptables du marché.

4.4.2 - Notre offre Business Intelligence pour cabinets d’expertise comptable


Notre abonnement SaaS s’adapte à vos besoins en fonction du nombre de projets BI que vous souhaitez générer avec la solution décisionnelle. Vous disposez actuellement de fonctionnalités comme :

  • import infini de la data dans les projets gérés ;

  • nombre d’utilisateurs illimité dans le cabinet et chez les clients ;

  • analyse du bilan, du compte de résultat, des flux de trésorerie ainsi que du BFR ;

  • présentation des données de comptabilité analytique à partir du grand-livre ;

  • création du budget flash ;

  • comparaison des données de l’entreprise avec les informations financières disponibles sur le Web pour d’autres sociétés ;

  • établissement de rapports commentés actualisables automatiquement.

La BI pour la finance, un atout stratégique certain pour l’expertise comptable

Même si les changements informatiques se succèdent et s’empilent ces dernières années, investir dans la Business Intelligence rapidement représente un intérêt majeur pour développer les missions de conseil. À l’aube de la facturation électronique, embarquez vos collaborateurs dans une telle solution décisionnelle pour leurs analyses de données multisources. Vous modernisez ainsi vos processus et gagnez en attractivité auprès des jeunes embauchés. Pour découvrir tout le potentiel de Finthesis, rien de mieux qu'une démo avec nos experts 👇

Assistez à une démonstration en cliquant sur le bouton ci-dessous.

plateforme Finthesis

Ces articles devraient vous intéresser

Valorisation d’entreprise : comment accompagner le processus ?

Expert-comptable ou DAF, vous intervenez dans la valorisation d’entreprise. Familiarisez-vous avec les méthodes, indicateurs et outils.24 janvier 2024Lire l'article

Valorisation d’entreprise : comment accompagner le processus ?

Notre passage chez les Geeks Des Chiffres

Nous avons eu l'honneur d'être invité par Nicolas Piatkowski, co-fondateur chez les Geek Des Chiffres pour une discussion passionnante sur l'avenir de l'expertise comptable06 mars 2024Lire l'article

Notre passage chez les Geeks Des Chiffres

Palmares du chiffre 2023 : Finthesis à l'honneur !

Le 6 juin 2023 a eu lieu la cérémonie récompensant les meilleures solutions et logiciels dédiées à la profession. Découvrez les résultats de la 1ère participation de Finthesis12 juin 2023Lire l'article

Palmares du chiffre 2023 : Finthesis à l'honneur !